Business plan : 1 – Le problème

20/12/2004 dans Levée de fonds | Commentaires (14)

Suite des notes précédentes sur les business plans :

Un business plan explique toujours ce que la société va faire, son offre, sa solution. Sa solution… Voilà un mot génial, mais qui n’a pas de sens quand il est seul : s’il y a une solution, il y a un problème. S’il n’y a pas de problème : pas besoin de solution.
Quand vous planchez sur un business plan, pensez aux problèmes que vous voulez résoudre. Définissez-les, expliquez-les, montrez leurs coûts, montrez que les clients ont « mal ».
Tiens, vous pouvez relire cette interview d’un des plus grands capital-risqueurs existants. Dans l’interview, il dit deux fois « problem solving ». Hé oui, il investit toujours dans des sociétés qui viennent résoudre un problème pour lequel des partenaires sont près à payer pour avoir la solution, et ça marche.
Connaissez des succès stories de sociétés technologiques qui ne viennent pas résoudre des problèmes ?

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83421377253ef00d83438da5153ef

Listed below are links to weblogs that reference Business plan : 1 – Le problème:

Commentaires

hum, les meilleurs sont les sociétés qui créent plus de problèmes qu'elles n'en résolvent. en général on dit d'elles qu'elles ont créé une industrie.

au delà de la boutade de lionel que je trouve aussi assez juste (tu pense à une société en particulier;) je trouve que l'astuce de présentation du business plan est intéressante (je prends:).
Au dela de la présentation à un éventuel VC c'est bien de se poser régulièrement ce genre de questions, surtout en fin d'année, à l'heure du bilan professionnel.

D'ailleurs que conseillerai tu aux entrepreneurs pour la nouvelle Année ?

Que conseillerais-je ? Et bien aux "non passionnés", de réfléchir sur leur prochaine boite ;-)

Après les "pain points", les "compulsive reasons to buy" et tout le petit vocabulaire du VC...

C'est vrai que c'est une bonne façon de prendre les choses, et qu'on a souvent tendance à parler des "solutions" avant de parler des problémes. Mais la plupart des gens ne se rendent même pas compte qu'ils ont un problème si on ne leur dit pas.

Il faut parfois créer le problème...C'est souvent le rôle du marketing et de la publicité : "vous n'avez pas de PDA, mais comment faites-vous pour vivre ?"

Le vrai problème est celui auquel l'entrepreneur s'est confronté directement : il n'y a pas de meilleure histoire que celle du fondateur qui vous explique qu'il a créé un produit pour répondre à une frustration personnelle. Il s'est aperçu ensuite qu'il y avait d'autres personnes comme lui, et un nouveau marché derrière...

Vraiment tripant ce genre de discours.


Désolé pour cette analyse très basique, mais généralement, le problème peut se définir simplement : Comment vais-je faire de mon projet (où de mon entreprise si elle existe déjà) une société rentable et pérenne ? Comment vais-je atteindre mes objectifs ?

Il y a donc un sens à parler de "Solution", nom générique qui regroupe l'ensemble des actions et décision que j'ai prévu, pour rêgler le "problème".

Ceci dit, notamment lorsqu'on est en media training, on va souvent t'expliquer qu'il est préférable, dans ce contexte, de substituer "Enjeux" à "Problème" :-)

P-O : si le plus grand VC de la Valley dit "problem solving companies", la notion de probleme est importante je pense.

Je te rappelle pascal ;-) qu'un autre théoricien de la création d'entreprise, Loic Lemeur (http://www.loiclemeur.com/france/crer_une_entreprise/index.html), a dit que l'idée ne comptait pas. Or, si il faut résoudre un problème, l'idée de base compte un peu non ?
Peux-tu nous dire quel problème a résolu la création:
- d'Aelios Finance ? ;-)
- de typepad ?

Beaucoup de création d'entreprises sont en fait la copie de choses existantes déjà car beaucoup d'entrepreneurs considèrent que faire la même chose qu'un autre qui a déjà généré un marché est moins fatigant et plus rentable que de s'embêter à évangéliser. Que résolvent-ils comme problèmes ? La non efficience du marché ?

Tu écrivais récemment à propos de être ou ne pas être .. passionné par son produit..
N'est-ce pas un peu en opposition avec la résolution d'un problème (si on n'est pas passionné ?)
et tu ne t'en tireras pas en disant que dans les cas où l'entreprise créée ne résoud pas un problème, elle résoud au moins le problème d'ego du fondateur ;-))

Je ne peux pas répondre à tout, ce serait long !
Pbs que résoudt Aelios : je ne le dit pas pour le moment mais ça va se savoir...

L'idée ne compte peu pour Loic : c'est vrai, c'est la solution qui compte, la solution à un problème.

Pbs que résout Typepad : plein ! avant, créer un site c'était compliqué, chiant, moche et toujours compliqué à modifier. En plus, ce n'était pas interactif et jamais bien référencé. Aujourd'hui, Mme Michu peut créer son site facilement, le mettre à jour facilement, il est vite bien référencé, et il est interactif. Le blog c'est site web version 2.0. T'es OK la dessus je pense...

Tiens, l'éclairage public, les lampadaires. Si on aime le produit (le produit d'origine; les lampadaires à gaz, on serait toujours au gaz, si on cherche le moyen de résoudre au mieux le pb, on adopte l'electricité.

Tu t'en es bien sorti et donc je conclue que bcp plus que l'idée et la méthode compte la manière dont on en parle, bref la présentation.
(tu devrais écrire à ce sujet)
Comme quoi d'ailleurs, les reproches qu'on fait aux diplômés d'écoles de commerce en France comme quoi ils sont trop "blabla" ne sont peut être pas aussi fondés ;-)
Pour créer un site facile, www.tripod.com ;-)
et que résoud blogspirit ? :-))

En fait, j'avais lu ton post un peu en diagonale, donc réponse hors sujet...
Désolé.

Il faut que j'arrête de ne penser qu'aux problématiques des entrepreneurs :-)

Pierre > oui : savoir présenter est clé

Pascal > Ca ne te dirait pas de faire un petit dictionnaire des termes les plus hypes du Capital Risque ?

Histoire de pouvoir briller en soirée à base de TRI, ROI, Term sheets, RCAI, Equity et autres...

Je dois monter un business plan pour la création d'une société qui aura pour charge la gestion de l'éclairage public d'une dizaine de communes.
Pouvez vous me donnez quelques conseils ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31