Nouvelle levée de fonds de 1,5 million d’euros pour CinéSnap, Aelios Finance conseil de la société !

21/11/2004 dans Capital Risque, Levée de fonds | Commentaires (43)

Encore un deal pour Aelios Finance. Voici le communiqué officiel :

Aux termes d’un second tour de financement, Cap Innova Net et Cap Innova France portent à 2,5 millions d’euros leur investissement dans le leader de la location de DVD par Internet.

Paris, le 18 novembre 2004 - Aux termes d’un second tour de table mené auprès de ses capitaux-risqueurs, CinéSnap annonce aujourd’hui avoir levé 1,5 million d’euros pour assurer le financement d’une stratégie de développement offensif dans le secteur de la location de DVD par Internet. Cette nouvelle levée de fonds, coordonnée par Aélios Finance, porte à 2,5 millions d’euros le montant total du financement réalisée auprès des fonds Cap Innova Net et Cap Innova France.

Commentant cette annonce, Jean-Marc Merazian, co-fondateur et directeur général de CinéSnap, explique : «Nous avons trouvé auprès de nos investisseurs un véritable engagement pour satisfaire le développement de nos affaires et l’atteinte de nos objectifs. Nous sommes très fiers de les voir une nouvelle fois nous renouveler leur soutien dans notre développement. Au cours des derniers mois, nous avons du faire face à une accélération de notre croissance avec une captation moyenne de 2.000 nouveaux clients par mois. De fait, CinéSnap est entré dans une phase industrielle, au cours de laquelle nous allons intensifier nos investissements tant humains que logistiques et commerciaux».

CinéSnap entend ainsi dépasser un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros à fin 2005 et atteindre l’équilibre financier. Les fonds levés seront prioritairement utilisés pour le renforcement des ressources humaines (marketing et logistique), l’exploration de nouveaux process industriels pour de nouvelles économies d’échelle, et l’enrichissement de l’offre (catalogue de DVD et nouveaux services liés à l’Internet mobile, la VOD et l’exploration de nouveaux canaux de distribution).

Pour Hervé Delabie, directeur général de Cap Finance International, responsable des fonds Cap Innova France et Cap Innova Net, «notre confiance dans la société, dans son équipe de direction, ainsi que dans sa maîtrise à gérer une phase de croissance importante a été renforcée par les résultats obtenus ces derniers mois. Nous sommes très confiants quant aux perspectives de CinéSnap et ce nouveau financement traduit notre conviction qu’il s’agit d’une société de grande valeur».

De son côté, Eric Félix-Faure, directeur associé d’Aélios Finance, déclare : «CinéSnap est aujourd’hui le leader français du marché de la location de DVD par Internet. La qualité d’exécution de l’équipe, la pertinence de l’offre et la validité du modèle économique ont été démontrées. Cette nouvelle étape de financement va permettre de soutenir sa très forte croissance».

Plus d'info demain normalement et surtout je vais essayer d'expliquer clairement tous les avantages du modèle de CinéSnap, le "modèle Netflix" (Netflix est la société américaine qui a inventé la location de DVD sans pénalité de retard).

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
https://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83421377253ef00d8346caa3369e2

Listed below are links to weblogs that reference Nouvelle levée de fonds de 1,5 million d’euros pour CinéSnap, Aelios Finance conseil de la société !:

Commentaires

Un seul mot : bravo et très content que cela marche bien pour ta société

Bien qu’il s’agisse d’une levée de fonds auprès des mêmes actionnaires, bravo pour cette opération ! L’année 2004 commence à être déjà bien remplie d’opérations bouclées pour Aélios. Félicitations !

Je me permettrai juste un commentaire, qui n'a pour but que d'éviter une confusion qui n'est bonne pour personne sur le marché. Cinesnap est la 2ème société à s'être lancé en France sur le modèle de la location de DVD par internet - un an plus tôt que glowria d'ailleurs. Je connais leur équipe, et j'avoue que certaines personnes sont brillantes, et qu'ils ont lutté durement pour en arriver jusque là malgré le désavantage d'un modèle économique coupé des studios et des éditeurs – légèrement décalé du modèle Netflix, mais fonctionnel néanmoins.

Mais s'il faut parler de leadership en France, je préfère qu'on s'en tienne aux chiffres de Médiametrie qui placent Glowria très loin devant tout autre acteur du marché, ou encore au nombre d'abonnés annoncés par chacun (Cinesnap annonce aujourd’hui 10.000 sur son site, nous en avions 14.000 en octobre).

Nos chiffres sont validés tous les mois par l'ensemble des studios, majors et éditeurs avec lesquels nous travaillons en partage de revenus, et qui ont un droit d'audit sur nous. Ce sont les seuls résultats réellement vérifiables sur le marché.

Rien n’empêche les nombreuses sociétés qui tentent de suivre sur ce marché d’annoncer des chiffres qui leur font plaisir, même s’ils sont peu réalistes avec la réalité de leur activité. Toutefois, j'invite tout le monde à la retenue pour ne pas pervertir un marché encore en constitution, ce qui nous desservirait à tous.

Le terme 'leadership' devra dont être utilisé à bon escient.

A mon sens, c'est inutile et peu bénéfique qu'Aélios rentre dans ce jeu pour un client qui se porte déjà à merveille en étant second sur le marché. Tout le mal que je peux leur souhaiter est le succès de Barnes & Noble. Donc restons bons joueurs ! Le marché est à créer, il y a de la place pour tout le monde, prenons-en soin !

Laurent > Merci.

Mihai > Merci pour ce commentaire, je suis en phase avec toi. Il n’est pas question de faire une quelquonque joute de communiqués. Au contraire, comme je l’explique dans ma note après la copie du communiqué officiel, je veux faire une nouvelle note pour expliquer le modèle de CinéSnap et Glowria car il y a un problème sur le marché français. J’explique :

Netflix a 2M d’abonnés aux USA, les deux leaders français en ont ensemble moins de trente mille alors qu’ils devraient en avoir deux cent mille (ils devraient en avoir 10 fois moins que Netflix pour faire simple). Je crois que le leader anglais a à lui tout seul près de 60 mille abonnés.

Les français ne sont pas moins malins que les américains ou les anglais et pourtant 99,9% des français ne comprennent pas les énormes avantages de louer des DVD par vous. C’est fou.

Mon but , mon souhait : que CinéSnap, mais aussi Glowria (et d’autres), aient a eux tous plus d’un demi million d’abonnés français d’ici trois ans. Entre temps, il y aura de la consolidation en France et en Europe (et je pense qu’Aelios Finance sera bien placé pour conseiller les acteurs du marché).

Au fait, comme je me dois de tester tous les modèles Internet, j’ai abonné ma femme à… Glowria, il y a longtemps déjà (cela aurait pu être CinéSnap..c’était pile ou face). Donc Aelios Finance travaille pour CinéSnap mais un des Partners d’Aelios Finance payent Glowria, tout arrive !
Vive CinéSnap, vive aussi Glowria, mais surtout, vive votre marché qui est beau et ou il a de la place pour plusieurs leaders.

P.S. : A propos de société leader, mon but est de dire que le leader de son marché est… Aelios Finance ! Et on est plutôt très bien parti !

je pense que tu parles de CinéSnap quand tu dis NetCiné ? ;)

Oui ! petite fatigue (et petite fixette sur la VOD surement). Corrigé. Merci RASS.
Je te tiens au courant qd je fais une note sur "la beauté du modele Netflix".

moi ce que je ne comprends pas, c'est qu'aucun VC "traditionnel" n'a tenté le pari d'investir dans Glowria ou dans Cinesnap. On conviendra qu'il s'agit là d'investisseurs plutot originaux/nouveaux.

Netflix est un enorme succes aux USA et on y viendra tous, SANS AUCUN DOUTE (je m'y suis mis la semaine derniere, via Glowria) et Les VCs français ont trop d'argent, alors qqun peut il m'expliquer ?

Anyway, bravo pascal et EFF, et à mardi !

RK > merci pour ton mail ;-)

"Les VCs français ont trop d'argent"

Je veux bien éponger le surplus : j'ai une grosse envie de soleil et de iBook ;=)

PS : question à mihai. glowria ne va t il pas mutualiser sa logistique pour proposer d'autres services. Par exemple locationd e jeux vidéo pour consoles de jeux (voir débat lancé par Pascal) ?

Très amusant cette petite joute de communiqué, d'explication, de précision, qui est leader, qui est 2nd, non c'est ma boîte qui est première et pas la tienne, regarde moi j'ai des chiffres officiels et pas toi... Tout ca histoire de bien se placer pour savoir qui Netflix rachètera quand ils viendront s'installer sur le marché Européen !

Pasacal te laisse pas faire, affirme haut et fort que Cinesnap est le leader du marché :-)

> 99,9% des français ne comprennent pas les énormes avantages de louer des DVD par vous. C’est fou.

Fou ou logique. Netflix apparaît comme un succès sur le papier en terme de volume (2 millions et plus d'abonnés) mais en terme relatif ca ne représente même pas 0.05% de la population ! Il faut donc relativiser les choses quand on parle de succès.

Les Netflix et autres c'est la même chose qu'un vidéoclub avec simplement le fait qu'il s'agit d'un abonnement mensuel, d'un catalogue plus étendu et que tout est opéré par la poste (simplification). Personnellement je ne pense pas que ce soit un marché d'avenir (ce qui explique peut être que les institutionnels n'investissent pas dans les dossiers), c'est un marché de niche. les vidéoclubs n'ont jamais réellement décollé en France. La raison essentielle à ce "manque de succès" est la "mentalité française" qui se base plus sur la notion de propriété que sur la notion de location. Beaucoup de gens préfère avoir un film que le louer et se constituer sa vidéothèque personnelle en dur. Perso et je connais beaucoup de gens comme moi, qui préfère avoir 600 DVD (de 2€ à 25€) chez eux qu'en avoir 4500 disponibles à la location sur un site Internet (noter que l'écart entre ma vidéothèque et le catalogue des loueurs en lignes n'est pas si grand que ca). L'autre raison que l'on pourrait avancer est que le public doit opérer un choix car son budget "entertainment" qui n'est pas illimité : Internet (25€), téléphone mobile (60€), canal+ (30€), satellite/cable (30€)...

Comme aimerait à le dire JMB "c'est gratuit (ou presque) donc les pauvres vont adorer"... mais bon c'est une vision un peut simpliste des choses !

Grincheux > Pour stopper ce débat, disons que le leader sera celui qui dépassera le premier les 100 000 abonnés en France (après une fusion de différents acteurs ?).
Pour revenir au marché français, si seulement 1% des foyers connectés à Internet utilise le système « à la Netflix », on aura des sociétés avec des chiffres d’affaires qui se monteront à des dizaines de millions d’euros : des belles boîtes !
Vous pouvez compter sur moi pour faire partie des clients de ces sociétés car ma famille et moi préférons voir entre 100 et 200 films par ans (et avoir le choix entre des milliers de films) pour vraiment pas cher et avec un super service. Pour le prix qu’a du payer Grincheux pour ses 600 DVD (Grincheux, t’es fou !;-), je vais pouvoir en voir plus de 3000, cinq fois plus. PS : j'ai rien contre les fous, au contraire !

J'ai très récemment entendu parler de netflix et ai tout de suite été séduit par le modèle, ce qui vaut donc aussi pour "Cinesnap" et "Glowria".

Je me faisais juste une réflexion sur le fait que le modèle de la vidéo à la demande semble être un vrai concurrent de taille. La technologie semble être au point (je n'ai encore jamais testé) et présente si je ne m'abuse les mêmes avantages en terme de choix et d'absence de déplacement de l'utilisateur.

En revanche, avec des support immatériels, les VOD risquent de voir leurs coûts baisser au contraires des DVD envoyés physiquement qui ne s'appuient sur aucun coût susceptible de baisser dans les mêmes proportions.

Ceci a l'air de n'être qu'une histoire de temps. Qu'en pensez-vous ?

Edouard > oui, la VOD prendra le relais un jour. Je compte faire une note à ce sujet prochainement.

"Pour le prix qu’a du payer Grincheux pour ses 600 DVD (Grincheux, t’es fou !;-)"

Non c'est tou tsimplement un passionné.

Perso c'ets plutot la musique. J'ai achté un baladeur MP3 256Mo l'an dernier; cette année je louche sur les juxebox 20Go. J'ai acheté un casque de salon et pense me payer un casque aladeur haute fidélité


Bref la passion ca ne s'explique pas ;=)

PS : ma copine possède facilement 100DVD et ne veut pas en louer.

C'est comme les livres elle en possède un petit millier et aimme les posseder : une bibliothèque ca a du charme !

Et encore je dévoile pas toute ma cdthèque, l'iPod de Pascal serait insuffisant pour tout caser ! D'ailleurs mon Archos déborde de tout les côtés va falloir envisager un renouvellement du matériel.

Quand à la VoD, que tout le monde attend depuis bien longtemps, la problèmatique est la même. Qui ira payer 8 € pour visionner un film (le prix d'une place de ciné !). Et la le marché est encore plus petit que celui de la location par Internet... Perso j'irais jamais payer 8 € pour matter un film en VoD, en revanche payer un abonnement (type Tivo, akimbo) pour pouvoir regarder en VoD des programmes TV pourquoi pas... En plus d'après ce que j'ai pu comprendre la VoD serait intégré dans la chronologie après la sortie du DVD... (histoire de pas froisser les vendeurs et les loueurs)... !

Fred> Si tu es sur PC Windows, creative propose un baladeur 60Go

(marche pas sur Mac, car le logiciel de transfert musical est proprio Windows :=(

S'agissant de l'attitude des VCs français pas au modèle Glow(ria)/Cinesnap/tous les autres, il y en a qui s'y intéresse mais après il ft que les actionnaires déja au capital en aient envie (plutôt que de chercher à faire grimper la valo au max avant de se tourner vers le marché) et surtout il faut tomber d'accord sur le prix.

Le fait qu'aucun VC n'entre au capital d'une boîte ne permet pas de conclure sur un sempiternel "les VCs français n'ont rien compris, ils ne savent pas prendre de risque etc".

Regis > On le note.

Je viens de retirer le commentaire anonyme précédent car il était insultant (pas d'insulte ici, merci, et surtout provenant de personnes anonymes).

Bon : personne ne connait des bons blogs sur la musique ?

Question stupide : onne peut pas claserles blog typepad par thématique ?

Ca permetrait deja d'avoir une bonne liste

Pascal > Bravo pour ta position transparente et tournée vers l'avenir. L'objectif est loin devant !

Un commentaire sur le marché français : la faible part de la location en France est structurelle (Canal+, éditeurs, etc.) et ne reflète pas le comportement des français. C'est toujours le jeu de l'oeuf et de la poule, et c'est faux de dire que les français ne louent pas.
Chiffre intéressant, 50% des abonnés glowria ne louent jamais en vidéoclub.

Régis > La valo est toujours un faux problème à mon sens, et je n'y ai jamais été confronté sans qu'une issue ne soit trouvée. Il y a sans doute des entrepreneurs ou actionnaires qui ne pensent que valo et qui font tout pour la faire exploser. C'est une erreur je pense, j'ai toujours essayé de tempérer une telle position, néanmoins il ne faut pas non plus accepter qu'il n'y ait pas de création de valeur au fil du temps car c'est finalement contraire à ce qu'un VC doit chercher.
Je suis en tout cas ouvert au débat ;)

Non mais ! Mihai ! Tu n'es pas en train d'utiliser mon blog pour parler à mes copain VCs là ? He ho, ça suffit ! :-)

De toute façon Pascal, je connais Mihai même si lui ne me connaît pas...

Et pis Mihai connait Rodrigo qui connait Régis qui connait bien certains de nos actionnaires ;)... oh là là, que le monde est tout petit. Tiens, ca me donne envie de prendre des cours de voltige aérienne tout ça :D

de toutes façons, dans un bon business plan, on se presente toujours comme le "leading qque chose" meme si la boite à 2 semaines d'existence.

et on vise toujours 1% de part de marché, sans connaître le mondre concurrent...

et de toutes façons, meme avec 1% d'un trillion dollar market, on est SUR de faire un HIT ! trop facile.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31