La startup Party Gaming vaut plus que British Airways

L’intro en bourse de Party Gaming a eu lieu ce jour à Londres pour une valorisation de plusieurs milliards d’euros. Pour mémoire voir cette note.
Bulle ? Je ne crois pas. En 2000, Liberty Surf valait plus que Michelin suite à leur intro. Mais Liberty Surf faisait (immensément) moins de chiffres d’affaires que Michelin et faisait aussi d’énormes pertes. C’était 2000. Party Gaming fait des bénéfices immenses, plus de 300M€ l’année dernière et fera plus cette année, ce n’est pas la même histoire.
Message aux entrepreneurs Internet : vous pouvez aujourd’hui créer une société qui, en quelques années, vaudra plus qu’Air France ! Tentant non ?

juin 28, 2005 dans Internet 2.0 | Lien Permanent | Commentaires (12) | TrackBack

La première fois que je me suis connecté à l’Internet, c’était il y a 10 ans

Il y a 10 ans, c’était pendant le printemps 1995, j’ai appelé Compuserve pour recevoir un kit de connexion Internet. J’avais un Powerbook 140 acheté trois ans auparavant aux Etats-Unis (avec un beau petit écran en noir et blanc). J’ai installé les logiciels et puis j’ai entendu le fameux bruit d’une connexion RTC (si quelqu’un l’a en mp3, je suis preneur, ce bruit à été merveilleux). Mon premier surf a été un énorme moment, quelque chose de fantastique. Je me disais que l’an 2000 avait cinq ans d’avance, j’étais émerveillé !
J’ai ensuite programmé mon adresse mail (un truc comme M472@compuserve.com) et j’ai envoyé mon premier email à un de mes rares amis qui avait une adresse (j’ai immédiatement appelé cet ami, par téléphone pour lui dire de me répondre :-). Quand j’ai eu sa réponse, mon premier mail donc, j’ai été époustouflé : c’était grand !
Ma découverte de l’Internet a été un moment inoubliable. Et vous ?

mai 20, 2005 dans Internet 2.0 | Lien Permanent | Commentaires (16) | TrackBack

Dans Capital Finance (groupe Les Echos) : « Internet, le retour ? »

Capital Finance, du groupe Les Echos, publie chaque semaine une lettre professionnelle très appréciée par l’industrie du capital-risque, la lettre est un peu notre bible pour suivre l’actualité financière du secteur. Agathe Zilber (rédactrice en chef de Capital Finance) et son équipe de choc, essayent toujours d’être en avance sur les tendances du secteur et cette semaine, l’éditorial de CF était intitulé tout simplement « Internet, le retour ? ». Cool ; je suis en phase et d’ailleurs une catégorie de ce blog est « Internet 2.0 » où je range mes notes sur le grand retour de l’Internet.
Agathe Zilber m’a fait le grand honneur de me proposer d’écrire une tribune sur le sujet ce que j’ai fait avec plaisir (Agathe m’a dit : « 9000 caractères, espaces inclus, pour demain ! ». J’ai dit « Oui Madame » ;-).
Pour ceux qui ont la flemme légitime de lire les 9000 caractères (c’est long 9000 caractères), voici le résumé : Entrepreneurs de l’Internet, sortez du bois, on vous aime, les VCs veulent de plus en plus investir chez vous !

PS : articles en pdf car il faut être abonné à Capital Finance pour avoir accès au site.

avril 1, 2005 dans Capital Risque, Internet 2.0, Levée de fonds | Lien Permanent | Commentaires (9) | TrackBack

"The Long Tail"

« Forget squeezing millions from a few megahits at the top of the charts. The future of entertainment is in the millions of niche markets at the shallow end of the bitstream. »

Je vous invite à lire cet article si vous vous intéressez au business du contenu Internet. « The long tail » est devenue une des expressions les plus utilisées pour tout ce qui touche le contenu digital : musique, cinéma, jeux, documentaires etc….
La thèse du Long Tail : plus un catalogue est large et profond, plus le business est bon car tout se vend quand dans la vraie vie, c’est-à-dire dans un magasin, un catalogue ne pourra jamais être plus grand que la taille des linéaires, donc pauvre.

Pourquoi le nom « Long Tail » : voie ce schéma et il y a même un blog tenu par l'auteur de l'article de Wired sur le sujet : longtail.typepad.com/. Les VCs américains font souvent référence au « Long Tail ». En France, le sujet devient chaud aussi…

mars 28, 2005 dans Internet 2.0 | Lien Permanent | Commentaires (6) | TrackBack

La stratégie d’investissement d’Intel Capital : « The Digital Home »

Intel est un des rares grands groupes techno a toujours avoir forte une stratégie venture, très forte dans leur cas. Ils ont réalisé plus de 500 investissements sur ces dernières années et ils ont une équipe de plusieurs dizaines de corporate VCs dans le monde.
J’ai rencontré hier l’équipe du siège US d’Intel Capital, l’équipe de Santa Clara en Californie, chargé de la nouvelle stratégie d’investissement dans le « Digital Home ». Leur vision (et celle de Grosoft) ; nous aurons tous un jour un écran de 50 pouces et plus dans notre living relié à divers contenus : « my photos, my family videos, my games, my movies, my documentaries etc. ».
Leur but : investir, sur tous les continents, dans des sociétés qui vont pouvoir aider le « digital home » dans leur région, c’est pour cela qu’ils étaient en France hier et aujourd’hui. Je leur ai parlé de très belles sociétés françaises positionnées dans le contenu digital (jeux, musique, documentaires…) et donc, à suivre.

P.S : je ne me suis pas gêné pour leur dire que la France était le grand pays qui avait le plus beau taux de pénétration en haut-débit dans le monde occidental. Quand j’ai ajouté que nous avions 10 megabits/s pour environ 25 euros par mois, ils étaient bluffés. Non, mais !

Tiens, dans le futur « Digital Home » pour vous, que voyez-vous comme contenu ?

mars 16, 2005 dans Capital Risque, Internet 2.0, P2P & Téléchargement payant | Lien Permanent | Commentaires (9) | TrackBack

Si dans notre carnet d’adresses, alors = good business

Voilà plusieurs années que je réserve le même taxi entre la gare de Bourg-Saint-Maurice en Savoie et la station de ski ou je vais en famille (quand on est cinq, un taxi est moins cher que le bus). Pourquoi toujours le même taxi ? Car il y a cinq ans quelqu’un m’a beamé ses coordonnées dans mon Palm et depuis, ce beam a rapporté au taximan quelques centaines d’euros de chiffre d’affaires et ce n’est pas fini : pour moi ce taximan local n’a aucune concurrence, il est le seul à être dans mon Palm.
Rentrer dans le carnet d’adresses de ses clients ou prospects est donc un avantage énorme, énorme, énorme…

mars 7, 2005 dans Internet 2.0 | Lien Permanent | Commentaires (10) | TrackBack

Quand il y avait trois fois moins d’internautes en France, c’était l’enfer pour les startups du secteur

Nous allons dépasser le cap des 25 millions d’internautes en France et depuis peu de temps, tout le monde dit que l’Internet, ça marche. Et bien oui, il faut avoir du monde au bout du tuyau pour faire du bon business.
Lire ces courts entretiens qui datent de la période noire, de 2001, quand il n’y avait que 8 millions d’internautes en France… J’étais prudent, vraiment pas optimiste à court terme (et l’enfer a encore duré plus de deux ans)...

février 20, 2005 dans Internet 2.0 | Lien Permanent | Commentaires (3) | TrackBack

Des fonds de capital-risque sont en train de changer de stratégie d’investissement, pour se concentrer sur l’Internet

Encore un signe : alors qu’il y a un an seulement la majorité des fonds voulaient surtout des dossiers software (ou des dossiers ultra-technos) et ne voulaient pas vraiment entendre parler d’Internet, certains commencent à m’appeler pour me parler de leur nouvelle stratégie : Internet…

Pourquoi ce changement ? Une réponse est dans la difficulté de créer une belle société software européenne ou mondiale à partir de la France (pas assez d’élus malgré de très beaux succès, dont certain à venir, j’ai des sources ;-). Autre réponse : quand on a dit non il y a un ou deux ans à des sociétés comme Meetic, PriceMinister, Kelkoo, Meilleurtaux ou Boonty, on commence à le regretter…
Attention : je parle de quelques fonds car une partie significative des VCs français ont toujours cru au secteur et pas mal ont décidé d’investir à nouveau dans le secteur depuis quelques mois.

Personnellement j’ai fait l’erreur de ne plus sélectionner de dossier Internet en 2001 et 2002, je l’avoue. Mais quand j’ai décidé de revenir sur le secteur en 2003, il y a une éternité donc, pas mal de gens pensaient que j’allais dans le mur. Mais depuis, que du bonheur, d’abord celui d’avoir anticipé la tendance, et de beaux deals, comme Boonty.

Pourquoi cette note ? Aussi car même des fonds historiques, dont des américains basés en France ou en Angleterre me font passer le message : « Internet » alors que leur expression favorite était avant surtout « enterprise software ».

Attention : je regarde toujours de près les dossiers softs, je suis sur le point d’en sélectionné un d’ailleurs (et un de mes associés aussi). Attention bis : les dossiers Internet que l’on aime ne sont pas, par exemple, des dossiers « me too », des copies de succès existants en Europe, mais des dossiers ambitieux, on la société s’attaque à un secteur vierge ou atomisé.
Il y a plein de choses à faire, je m’attends à de belles années 2005-2010 pour l’Internet français.

février 11, 2005 dans Capital Risque, Internet 2.0, Levée de fonds | Lien Permanent | Commentaires (6) | TrackBack

Donnez-moi des idées de contenu

Voilà : si je suis un portail, je veux proposer du contenu, toujours plus de contenus. J’ai les contenus gratuits classiques (news, météo, horoscope…), j’ai des partenariats avec des marchands (voyages, shopping, finance…), j’ai des offres de contenu à télécharger (jeux, musique, logiciels, cinéma…). Je veux plus !
Quelles sont pour vous les offres qui vont émerger ? Quel est le truc à inventer ?

Des idées en vrac de mon côté :
- Le documentaire (car j’en rate au moins un bien par semaine, que je ne peux plus voir contrairement aux films).
- Un service qui aurait des milliers de Webcams géolocalisées (que se passe-t-il sur la place de mon village… Ou dans le bois de Boulogne ;-).
- Des Webcams, encore, placées sur des satellites qui font le tour de la terre en quelques heures…Et sur les aéroports, qui précisent le vol qui est au décollage ou à l’atterrissage…
- Des bases de données verticales (toutes les musiques du monde, tous les jeux du monde, toutes les voitures du monde, toutes les motos du monde…).
- Etc.
Vos idées pour l’Internet 2.0 ? Merci !

février 1, 2005 dans Internet 2.0 | Lien Permanent | Commentaires (35) | TrackBack

Gaming : un site de Poker en bourse !

Internet 2.0, suite.
Un site de poker, oui, de poker, va normalement être introduit sur la bourse de Londres. Le site est PartyPoker.com, il rassemble plusieurs millions de joueurs. Plus d’info ici. En France, les jeux d’argent sont un monopole d’Etat mais plus pour longtemps (le monopole de, par exemple, la Française des Jeux, saute en 2008). Je suis preneur de dossiers qui s’attaquent à ce monopole qui représente des milliards d’euros de chiffre d’affaires.

janvier 29, 2005 dans Capital Risque, Games, Internet 2.0 | Lien Permanent | Commentaires (9) | TrackBack

Yahoo!Europe choisit le français Axance pour tester sa nouvelle page d’accueil dans 5 pays

Axance est un spécialiste de l’« expérience utilisateur » sur Internet. J’ai eu le grand honneur d’avoir suivi cette société de très près pendant plusieurs années, j’ai même été administrateur de celle-ci. Axance est aujourd’hui l’acteur de référence du secteur, même Yahoo! fait appel à elle.
Entreprenautes (j’adore utiliser les gros mots des années de la bulle depuis quelques temps…), si vous souhaitez optimiser l’expérience utilisateur de votre site, contactez Axance.

janvier 27, 2005 dans Internet 2.0, Pubs pour mes amis | Lien Permanent | Commentaires (4) | TrackBack

"Internet News Sites Are Back in Vogue"

Ce n’est pas moi qui le dit, mais le vénérable New York Times. L’article est ici (il faut s’inscrire, gratuit), le lire absolument.
Du côté français, ce qui est drôle est que des VCs demandent aux projets contenu Internet d’avoir une stratégie portail B2C forte (alors qu’il y a moins d’un an, c’était un très gros mot).
Moi je vous le dis, je vais apprendre à nouveau à mes clients la technique de l’ « elevator pitch », comme en 2000.

P.S. : j'ajoute une nouvelle catégorie à mon blog : Internet 2.0

janvier 25, 2005 dans Internet 2.0 | Lien Permanent | Commentaires (12) | TrackBack