mars 2011 (3 articles)

Les djeunes entrepreneurs, regardez cette vidéo datée de 2004 sur le futur de l’internet

18/03/2011 | Commentaires (0)

La vidéo a été faite par le Museum of Media History en 2004. Le thème : les grands groupes internet entre 2004 et 2014. Quand j’ai vu cette vidéo il y a sept ans, Google était la société ultra hype qui était en train de bouleverser les économies de plusieurs secteurs. Google a fait son IPO en avril 2004.

Amazon, elle, revenait de loin en 2004. Pendant l’horrible période 2001-2003, des analyses expliquaient que le ecommerce ne pouvait pas marché, tout simplement… En 2004, Amazon faisait des profits pour la première fois, au bout de 10 ans…

En 2004, Facebook n’existait pas. Il y avait une société dans le même domaine qui semblait aller vers la bonne voix, Frienster, mais vous connaissez la suite. Facebook a changé les règles du jeu et ce n’est pas fini.

La vidéo est ici.

 

Levée de fonds et cash-out : complément à la note du 2 février

04/03/2011 dans Levée de fonds | Commentaires (2)

Dans les commentaires de ma note du 2 février (Levée de fonds : faut-il favoriser un peu plus de cash-out aux fondateurs pour pousser à vendre plus cher plus tard ?) un ami entrepreneur, français et basé dans la Valley depuis plus de 20 ans, a fait un commentaire qui résume parfaitement le sujet. Ce commentaire vaut une note : 

Pascal, Good post. The main objective of the cash-out should be to re-align the exit horizon of the new investors with that of the existing investors and founders. A new investor may have, for example, a 5 years horizon-to-exit for an investment. If the existing founders have been at it for 5 years, it may be hard for them to wait another 5 to cash out and would be tempted to take an exit offer at a lower price than the new investor (who may prefer wait until hitting big). By cashing out a bit, the founders can be a bit more comfortable and wait as long as the new investors need to.

C'est clair. Il précise : For an early stage company where the existing founders and investors have not vested much, I am not sure cashing out is a good idea.

Agree.

Bref récit de ma visite du siège de Facebook à Palo Alto, avec les enfants s’il vous plait

03/03/2011 | Commentaires (2)

Récit en retard, la visite a eu lieu l’été dernier. Elle a été possible grâce à un grand français de l’internet, Henri Moissinac. Henri a été à l’origine de la techno de iBazar revendu à eBay en 2001. Après un passage dans le capital-risque en France, Henri revient chez son acquéreur et devient le boss de eBay mobile. Comme tous les très bons, il est ensuite chassé par Facebook pour diriger le mobile. J’étais en vacances en Famille en Californie cet été et Henri m’a proposé de lui rendre visite si je passais par la Silicon Valley.

Facebook est à Palo Alto quelques mètres du campus de Stanford dans un immeuble typique de la Valley. L’accès au parking est libre, pas de gros bras à l’entrée. J’ai essayé de voir s’il y avait une place marquée "Mark", je n’ai rien vu of course. L’accueil n’est pas plus grand que celui d’une société standard mais dès cet endroit on n’est plus dans le standard. Pour commencer on vous fait signer un NDA (On-Site Visitor Non-Disclosure Agreement) et on vous donne une étiquette à coller sur votre t-shirt qui ne comporte pas votre nom mais le numéro du NDA que vous venez de signer. Je suis avec mes enfants, ils ont chacun une étiquette sur leur t-shirt.

Lire la suite

Ma Photo

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31