Jérôme Adam : « Entreprendre avec sa différence »

30/06/2006 dans Entreprendre, Pubs pour mes amis | Commentaires (10)

Invitation à lire le livre de Jérôme, un entrepreneur pas totalement comme les autres : il est aveugle depuis l’âge de 15 ans. Je connais Jérôme, il est exceptionnel, il est un exemple.
Son livre est ici.
Le pitch de l’éditeur :
" Entreprendre, c'est s'attaquer à une situation, essayer de conquérir, agir et mettre à exécution un projet. Loin de se limiter à la création d'entreprises, entreprendre correspond à une façon d'être, à une véritable culture. C'est s'investir, prendre des risques et croire en l'avenir. Entreprendre, c'est en fait tenter sa chance. Au-delà des facteurs culturels et sociologiques peu propices à encourager l'initiative, il semble que nos soi-disant élites et plus encore nos corporatismes bloquent notre pays et ceux qui veulent y entreprendre. Ils ont souvent tendance à positionner une bonne partie de nos concitoyens comme des victimes et à les pousser à recourir en permanence à l'Etat sauveur, rempart de nos difficultés. C'est parce que notre société est envahie de germes qui entravent et découragent l'action que j'ai souhaité témoigner de mes différentes expériences. Je veux montrer comment je me suis confronté aux montagnes qui se dressent devant nous et aux archaïsmes idéologiques hérités d'un passé qui s'étiole. " Loin de la langue de bois, dans un travail à quatre mains avec Patrick Blanchet, conseiller en communication et chargé de cours au Celsa depuis 20 ans, Jérôme Adam nous entraîne dans son parcours d'homme, aveugle, et créateur d'entreprise à 23 ans. Un parcours de peines et de joies, un parcours d'erreurs et de réussites. Un parcours qui nous invite à oser. Renaud Dutreil, Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l'Artisanat et des Professions libérales, et Christophe Chenut, Directeur Général du groupe "L'Equipe", ne s'y sont pas trompés en offrant, respectivement, la préface et la postface de ce témoignage qui met le doigt là où ça va mal.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83421377253ef00d8342f02b253ef

Listed below are links to weblogs that reference Jérôme Adam : « Entreprendre avec sa différence »:

» "Entreprendre avec sa différence"... from Entrepreneuriat : apprendre, entreprendre, se surprendre
...c'est le titre de l'ouvrage co-écrit par Jérôme Adam et Patrick Blanchet (Préface de Renaud Dutreil, ministre des PME) et publié ce 24 mai 2006. Jérôme Adam, diplômé de l'IEP et de l'ESSEC, est un jeune entrepreneur. Ce qu'il souhaite, [Lire la suite]

Commentaires

Oui, oui, voilà un ouvrage qui va encourager tous ceux qui veulent entreprendre et surtout ceux qui n'osent pas encore.
Nous l'avons mis en valeur dans notre blog de veille quotidienne sur l'entrepreneuriat, catégories 'Bibliogaphie' et 'Esprit d'entreprendre'.
Le livre de Jérôme ADAM concourt pour le Prix Advancia-CCIP du livre d'entrepreneuriat 2007, catégorie "Témoignages d'entrepreneurs, récits d'expérience".. Nous lui souhaitons bonne chance !
http://jentreprends-et-jaime-ca.typepad.com/

Jérôme nous prouve qu´il y a des gens extraordinaires sur Terre. Comment résister à la tentation de commander immédiatement son oeuvre?

Merci pour votre intérêt et vos encouragements.
Bonne lecture du livre, n'hésitez pas à me fair part de vos commentaires.

Jérôme

Je suis bluffé par ce pitsch sur le livre de Jérôme Adam que je vais acheter.

Je pense que Jérome a une véritable vision de la vie. j'aurai du m'en douter car mon grand père (qui était sourd et muet )comprennnait trés bien et savait capter tout son environnement.

Ne connaissant pas le livre, je pense que cependant la préface d'un politique sur le sujet de la création d'entreprise n'est pas vraiment opportune.

j'avais cependant rencontré Mr le ministre (qui organise des soirées RAP dans son appartement de fonction à Paris)en tant que créateur d'entreprise. C'est un savoyard sympathique , mais je suis haut savoyard!!. Et la différence entre ces deux nationalités est!!! (La dentelle et le torchon!)

Bravo Jérome pour tous vos projets. c'est une vraie leçon de vie.

Xavier

J'ai fini le livre en vacances au bord de la mer le week-end dernier.
Il m'a beaucoup plu. J'ai bien aimé le fait qu'il y ait deux trames parallèles: l'une sur l'entrepreneuriat, et l'autre plus personnelle.
Le tout est très optimiste, plein d'énergie positive; cela fait du bien! Je le recommenderai à tous ceux qui hésitent à se lancer (que ce soit dans la création
d'entreprise ou dans la vie!)..

Felicitations Jerome pour ton livre ou tu n'hesites pas a montrer du doigts les difficultes recontrees aujourd'hui en France par les entrepreneurs! Cependant, tu n'es pas le premier a le dire, n'envisages-tu pas de le mettre en pratique..a quand la politique??? La France a besoin de visionnaire et entrepreneur comme toi pour se reformer!! Il serait temps d'arreter de "parler" mais de reellement avancer!!

Bravo aussi pour le message d'espoir que tu essaies de faire passer...c'est beau de voir que certaines personnes n'aient pas peur de franchir les barrieres et reellement avancer!

Desole pour la ponctuation mais j'ecris d'un clavier anglais.

Wow ! Félicitation !

"Bien vu" Jêrome!
J'ai rencontré Jêrome alors que m'a propre start-up était partenaire de la sienne. Lire son livre, c'était aussi tourner des pages communes mais aussi mieux connaitre le Jêrome "intérieur", celui qui se "livre" aux autres avec le regard acéré de ceux qui agissent. Bravo Jêrome. Jacques Sotty

J'ai littéralement dévoré le livre "entreprendre avec sa différence" en quelques heures.
C'est passionnant, vivant, exemplaire, les citations sont là, toujours à leur place, en rebond. C'est le livre du courage à toutes les pages.
Mais Jérôme Adam et Patrick Blanchet ont fait beaucoup PLUS que de raconter l'histoire d'un jeune homme "extra-ordinaire"
On referme ce livre et on se demande finalement qui est aveugle ?
Jérôme Adam ou notre société ?
Jérôme ou les gens qu'il a rencontrés qui sont révoltants, insultants ?
Jérôme ou tous les rouages de notre société ?
Y'A pas photo !
C'est un grand livre qui va bien au-delà de sa propre vie et qui pose des questions essentielles sur la société française .... enfermée dans ses schémas, peureuse de tout ce qui sort de l'ordinaire.

merci

Le plus fort dans tout ça ? Les meilleurs entrepreneurs anticiperaient mieux que les autres le moment où la situation se retourne en leur défaveur (talent de market timer). Paranoïa productive ? Plusieurs études (Insead, Harvard) expliquent cela par le fait que leur trajectoire de vie heurtée leur a appris, plus qu’à d’autres, le métier d’homme. Ci-dessous un texte étonnant, enseignement fondamental, sur la souffrance et la joie – vigilante – d’entreprendre. Plus de textes sur la page Centre de ressource de notre site web, FinanceforEntrepreneurs.com
Matthieu Langeard

Le métier d'homme :

« Lorsque j’emploie le mot « homme », j’embrasse évidemment… la femme. »

« Pour sauver ma peau, chaque pas est à inventer. Me mettre en marche, voilà ce qu’exige l’insoutenable précarité de mon être. » « Sur ce point, le faible ne serait-il pas avantagé ? Ne sent-il pas que suspendre la lutte, c’est risquer la chute ? » « Les échecs créent des êtres sans cesse aux aguets. »

« Souvent ce combat joyeux, voleur de temps et d’énergie, semble trop ardu, trop exigeant. Devant un si grand labeur, où trouver force et ressources, sur quoi fonder la volonté de résister ? » « Par une bien curieuse dialectique, le manque peut (…) devenir une source, un élan vers plus de bonheur. »

« Parler de la souffrance, pire, la vivre dans sa chair est une épreuve redoutable que le métier d’homme interdit d’éluder. Une personnalité ne trouve précisément sa quintessence que dans la virtuosité qu’elle déploie pour surmonter le mal. »

« Du tragique comme source – Parfois se produit le retournement : le tragique instruit. Qui le côtoie se forme. La sagesse fécondée par la souffrance, l’échec ou le retournement, nourrie par les obstacles vaincus au jour le jour, sera sans doute de quelque utilité. » « Pour qui se risque à renoncer aux illusions, la précarité même de la vie « risque » de devenir alors une source. »

« Chaque minute portant l’empreinte secrète du tragique, de la mort toute proche, il conviendra de l’habiter, d’y placer force et joie. Loin de terrasser, ce constat convie à une légèreté. Aucune naïveté, nulle insouciance dans cet état d’esprit pétri de profondeur. La légèreté fournit à l’apprenti du métier d’homme un outil bien précieux, une force inédite capable de dynamiter le monde. »

« L’homme ne se construit que dans la présence de l’autre. » « Rencontrer devient dès lors l’occasion de façonner les outils pour forger une individualité. »

Alexandre Jollien, Le métier d’homme, Ed. du Seuil, 2002

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Your comment could not be posted. Error type:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Ma Photo

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31