février 2006 (8 articles)

Sites media : la règle de 100

28/02/2006 dans Levée de fonds | Commentaires (15)

J’explique par un exemple : si un très jeune site a par exemple 100 000 visiteurs par mois, je divise par 100. J’ai 1 000. Ensuite, je divise les revenus publicitaires mensuels du site par 1 000.
Si j’ai 1, pas très bon . Si j’ai 10 : c’est une bombe. Entre les deux : il faut absolument voir (et je suis à votre service). PS : merci à DB.

Hilarious book

27/02/2006 | Commentaires (2)

Un ami m’a offert "un livre d’art" qui me fait exploser de rire (c’était mon anniversaire hier).
Pour voir quelques photos du livre, allez sur ce site et cliquez en bas à gauche sur this way.
Non, ce n’est pas un livre sur le capital-risque ou la levée de fonds, c’est plus léger ou plus lourd.

Bienvenu au blog de Jean-David Chamboredon

24/02/2006 dans Weblogs | Commentaires (2)

Jean-David est un top VC parisien, un très bon, il dirige l’équipe capital-risque de 3i en France. Son blog ne parle pas de son beau métier mais, je cite, de « l'immense décalage existant entre une grande partie de l'opinion française et le monde dans lequel nous vivons ».

Un magnifique deal en fusion et acquisition

22/02/2006 dans M&A | Commentaires (8)

Pour mémoire, Aelios Finance fait de la levée de fonds et du M&A et j’ajoute : de plus en plus de M&A. Voici la copie d’un article de Capital Finance, groupe Les Echos, suite à notre dernier deal opéré par mon camarade de jeu Thibaut de Monclin. Mon petit commentaire après :

Esmertec offre 22 MEuro(s)pour Cellicium, Aelios Finance conseil du vendeur

Le suisse Esmertec, qui propose des solutions java aux équipementiers mobiles, choisit la France pour piloter sa sixième acquisition. Afin de s'ouvrir aux opérateurs de téléphonie mobile, la jeune pousse cotée depuis peu à la Bourse de Zurich (cf. n° 770) vient de racheter Cellicium à ses trois fondateurs. L'opération s'est conclue pour 12,5 MEuro(s). Un complément de prix de 9,5 MEuro(s) - dont 30 % payables en actions Esmertec - pourra être versé en 2006 et en 2007, en fonction des performances du fournisseur de plates-formes de services mobiles interactifs. Etabli à Bagneux, dans les Hauts-de-Seine, celui-ci s'est révélé rentable dès son premier exercice, en 2001. Le succès croissant de sa plate-forme télécoms à la norme USSD le contraignait à ouvrir son capital ou à s'adosser à plus puissant, afin de poursuivre sa croissance internationale. L'USSD, qui permet des échanges interactifs sur tous les téléphones GSM, a été aussi bien adopté par Orange, en France, que par des opérateurs de pays émergents, notamment au Moyen-Orient et en Afrique. « C'est dans cette zone que se trouve le prochain milliard d'utilisateurs de mobiles, se réjouit le P-dg d'Esmertec, Alain Blancquart. Nous pourrons proposer à leurs opérateurs un ensemble complet d'applications, du mail à l'accès wifi en passant par la messagerie instantanée. »

***

Ce deal est superbe car, en plus, il est transnational. OK, l’acheteur est Suisse mais je peux dire que nous avions d’autres acheteurs, des acheteurs du monde entier (même vers l’Océan Indien ;-). Pourquoi ? car nous sommes membres de M&A International Inc. et sommes donc présents dans près de 40 pays. Si vous êtes le patron d’une startup techno et que vous voulez bien vous vendre, c’est ici.

P.S. : si tout va bien, encore des deals à annoncer d’ici peu, dont une autre opération de M&A transnationale et une superbe levée de fonds.
P.P.S : vos questions sur les M&A bienvenues.

Boursorama en rade chez plein d’abonnés Wanadoo

10/02/2006 | Commentaires (4)

Si vous êtes un abonné Wanadoo, il y a une chance sur deux pour que vous ne puissiez pas aller sur Boursorama aujourd’hui. La hot-line de Boursorama le confirme et n’a pas d’explication ! À cette heure, je suis dans un bureau abonné à Wanadoo. Mon voisin de droite a Boursorama, mon voisin de gauche n’y accède pas. Qui aurait une explication ?

Levée de fonds : vers un retour en masse des premiers tours en 2006

09/02/2006 dans Capital Risque, Entreprendre, Levée de fonds | Commentaires (10)

Bonne nouvelle pour les - récents - entrepreneurs; il y a de moins en moins de sociétés « matures » à refinancer, donc moins d'offre pour des seconds et surtout troisième ou quatrième tour. L’offre diminue, mais la demande est toujours là, même vraiment là : les VCs ont plein de sous ! La nature ayant horreur du vide, ces derniers regardent très (plus;-) volontiers les très jeunes sociétés. Je répète ce que je crie depuis le lancement de ce blog (en 2003), entreprenez !

Levées de fonds VCs : les bons dossiers ont souvent déjà des business angels à bord

04/02/2006 dans Business Angels, Levée de fonds | Commentaires (8)

C’est le constat que je fais. Quand un entrepreneur m’appelle et me dit qu’il a fait monter des business angels à bord de son entreprise, j’ai encore plus envie de regarder de près. Les business angels font très bien leur second métier. Vive les business angels.
Levée de fonds - capital risque.

Google Venture Partners ?

02/02/2006 dans Capital Risque | Commentaires (3)

Pas mal d’articles depuis quelques mois aux Etats-Unis sur l’existence probable d’un fonds venture monté par Google pour investir à côté (ou contre) des VCs. Le bruit de fond (le bruit de fond, pas mal non ?:-) a atteint l'Europe dernièrement, mais pas vraiment la France. A suivre.

Ma Photo

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31