Encore une belle levée de fonds pour Aelios - et un client prix Nobel !

27/11/2005 dans Capital Risque, Levée de fonds | Commentaires (1)

Biospace Instuments lève 7,5 ME

Message (récurrent) à tous les entrepreneurs en herbes : foncez ! Montez-là votre boîte ! Je dis cela car mes associés et moi en avons créé une, il y a à tout juste un peu plus d’un an, et ça marche, la période est bonne :
- En quelques mois nous devenons ultra-leader dans notre secteur.
- Nous comptons parmi nos clients des top-top-entrepreneurs et nous sommes déjà dans le radar des top-grands-groupes (on a par exemple été la banque d’affaires de Auchan pour leur première acquisition dans l’Internet).
- Voilà maintenant que nous levons des capitaux pour un prix Nobel !

Pour résumer notre dernier closing, un de mes associés, Alain Lostis, vient de boucler une très belle levée de fonds pour Biospace dont le fondateur d’origine est l’honorable et charismatique George Charpak, Prix Nobel de physique 1992. Voir le communiqué de presse plus bas.
Heu, soyons clair. Venez tous nous voir, nous ne sommes pas seulement à la recherche d’entrepreneurs prix Nobel ! Alors à bientôt j’espère mesdames et messieurs les entrepreneurs.

Communiqué de Presse

BIOSPACE LEVE UN TOUR DE FINANCEMENT DE 7,5 MILLIONS €

BIOSPACE Instruments, spécialisée dans l’imagerie biomédicale, se recapitalise pour développer sa gamme d’instruments de radiologie basse dose pour l’orthopédie et la rhumatologie.

Paris (France) — 23 Novembre, 2005

BIOSPACE INSTRUMENTS SA, spécialiste de l’imagerie biomédicale, a annoncé aujourd’hui la signature d’un tour de table de 7,5 M€ mené par Edmond de Rothschild Investment Partners (à travers le fonds BioDiscovery II FCPR). Nord Europe Private Equity (à travers le FCPR Nord Europe I et le FCPI Diadème Innovation) s’est associé au tour, qui compte également deux personnalités privées du domaine de l’orthopédie, Marie-Hélène PLAIS-COTREL (ex Sofamor Danek) et Erick CLOIX (ex SpineNext). Aelios Finance a conseillé la société pour cette levée de capitaux.

Cette augmentation de capital et l’expérience des entrants doit permettre le lancement d’EOS, un instrument d’imagerie médicale bi- et tridimensionnelle du système ostéo-articulaire à très faible dose d’irradiation. La technologie EOS vise à répondre particulièrement aux besoins de l’orthopédie et de la rhumatologie.

« Avec l’arrivée d’investisseurs aussi prestigieux, BIOSPACE Instruments se donne aujourd’hui les moyens d’un développement ambitieux qui s’appuie sur sa stratégie de R&D et sur le succès qu’elle rencontre déjà dans le secteur de la pharmacie », indique Marie MEYNADIER, Président Directeur Général de l’entreprise.

BIOSPACE Instruments a développé EOS en s’appuyant sur les technologies brevetées de Georges CHARPAK, Prix Nobel de Physique 1992, pour la détection de rayons X, et de deux partenaires académiques, l’ENSAM (Paris, France) et l’ETS (Montréal, Canada) pour la reconstruction tridimensionnelle.

« Cette levée de fonds vient concrétiser la valeur du parcours qu’a entrepris BIOSPACE Instruments depuis sa création. Mon rêve de physicien est devenu une PME multinationale déjà forte d’une réussite dans le domaine de la recherche en pharmacie et biologie. Je suis heureux de voir que nos technologies vont désormais pouvoir également être appliquées à la médecine, et ce d’autant qu’elles le seront avec une très grande innocuité pour le patient », précise Georges CHARPAK, fondateur de BIOSPACE Instruments.

EOS est le résultat d’une interaction étroite et pluridisciplinaire entre BIOSPACE, ses partenaires et des médecins de renommée internationale tels que Jean DUBOUSSET, spécialiste du rachis. De premiers essais cliniques, menés à Paris (Hôpital Saint Vincent de Paul) et Bruxelles (Hôpital Erasme), ont mis en évidence la valeur clinique de l’instrument pour l’examen du système ostéo-articulaire, dans un contexte règlementaire et sociétal particulièrement soucieux du contrôle et de la réduction du risque patient associé à l’irradiation médicale. La très faible dose d’irradiation délivrée par EOS permet un diagnostic ou un contrôle thérapeutique fréquent, associant une imagerie radiographique digitale de grand format et une imagerie 3D du système osseux qui ouvre la voie à une analyse affinée des déformations ostéo-articulaires. Le développement commercial d’EOS sera mené en collaboration avec plusieurs sites européens et américains leaders du domaine de l’orthopédie du rachis, du genou et de la hanche.

« Nous sommes ravis de rassembler un syndicat d’investisseurs financiers et privés avertis afin de donner les moyens à BIOSPACE Instruments de développer ces produits qui répondent à la fois aux besoins des industriels de la pharmacie et de la communauté médicale de la radiologie et de l’orthopédie, et s’inscrivent dans un marché de l’ordre de cinq milliards d’euros» a conclu Raphaël WISNIEWSKI, directeur de participations chez Edmond de Rothschild Investment Partners. Pour Hélène Gans, Managing Partner de NEPE, « Biospace réalise une des plus belles innovations dans l’imagerie médicale qui devrait assurer à la société un développement international rapide ».

***

A propos de BIOSPACE Instruments

Depuis 2000, BIOSPACE Instruments investit fortement en R&D pour le développement de solutions innovantes en imagerie biomédicale. Sa technologie  EOS marque une révolution dans la mise en œuvre de principes de détection en radiologie. Elle associe  des technologies issues de partenariats qui concourent à proposer une solution métier, orientée vers l’utilisateur final : orthopédiste, rhumatologue ou radiologue spécialisé. BIOSPACE Instruments a également développé, au sein de sa filiale BIOSPACE Mesures, une gamme d’instruments d’imagerie pour la recherche pharmaceutique, utilisés dans les phases pré-cliniques (drug discovery) in vitro et in vivo. Forte d’un portefeuille de brevets et technologies spécialisé dans les techniques de la détection de particules et de l’instrumentation, BIOSPACE Mesures  s’est adossée à plusieurs réseaux européens de laboratoires de premier ordre dans le domaine de l’imagerie moléculaire et occupe une position leader dans ce domaine. Basée à Paris, l’entreprise commercialise ses produits dans plus de 15 pays auprès de tous les grands acteurs de la pharmacie. Elle vise un chiffre d’affaires d‘environ 3 millions d’euros fin 2005 et emploie à ce jour 16 personnes.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83421377253ef00d83463581753ef

Listed below are links to weblogs that reference Encore une belle levée de fonds pour Aelios - et un client prix Nobel !:

Commentaires

La biotech-medtech, ce n'est pas votre truc il semble.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31