Gambling : une startup européenne valorisée plusieurs des milliards de livres sterling en bourse

04/06/2005 dans Games | Commentaires (17)

L’histoire est véridique : la société Partygaming Plc, éditeur de plusieurs sites de jeux d’argent dont le fameux Partypocker, va s’introduire sur la bourse de Londres avec une valorisation de l’ordre de 7 milliards d’euros. La société est un autre exemple de success story européenne. D’après différentes sources d’information, Partygaming aurait fait plus de 400 millions d’euros de bénéfice avant impot l’année dernière sur un chiffre d’affaires d’environ 750 millions. Énorme ! Et pour 2005, on doublerait ces chiffres !
En France, cette industrie a un énorme avenir vu que la législation européenne est en train de bouleverser les règles en vigueur et certains monopoles. Je connais bien le sujet, j’ai travaillé sur l’opération Newscreens pour qui j’ai levé un premier million d’euros il y a quelques mois. Je ne vous cache pas que 2 investisseurs sur 3 ne voulaient même pas ouvrir le dossier mais cela va changer. Bon, si vous avez des projets dans le secteur, je suis preneur.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83421377253ef00d8344817fe53ef

Listed below are links to weblogs that reference Gambling : une startup européenne valorisée plusieurs des milliards de livres sterling en bourse:

Commentaires

Plus d'infos et des chiffres plus précis dans cet article.

A quand une Plate-forme B2B d'achat-vente de prostitués moldaves? pfff!

Albert anonyme : je parle d'un business legal. L'Etat français est le principal acteur du secteur chez nous.

Que les gens perdent de l'argent au poker ou en achetant leur abonnement Cable + ecran 29/16 mieux que celui du voisin...
A chacun ses raisons et son portefeuille.

J'attaquerais plutot la publicité qui fait croire qu'il est évident qu'on gagne, que les autres sont les perdants. Dans un sens, je trouve la publicité plus obsène que le porno et plus malhonnète que le jeu (mais c'est pas le sujet)

Bravo à ces mecs. J'aurais du y penser, je n'avais pas idée du niveau de rentabilité de ce genre de boite. Incroyable.

Malgré la (très) bonne santé financière de ce type d'entreprises, je pense qu'une bonne partie des VC ne seraient pas prêts pour financer leur développement.
La raison toute simple est qu'ils ont des règles d'éthiques à respecter (la dernière boîte où j'ai travaillé avait fixé de telles règles, très stirctes) et financer le jeu n'est pas très éthique à leurs yeux.

Marc > Les groupes Partouche et Lucien Barrière (casinos) sont très respectables. La Française des Jeux, propriété de l'Etat, est respectable. Financer des des boites de jeux devrait etre respectable.

Pascal > Je ne mets pas en cause la respectabilité des groupes de jeux, aussi bien ceux que tu viens de citer que les autres.
Je voulais dire tout simplement que certains investisseurs suivent une discipline très stricte dans leurs choix d'investissements, tout ce qui ne répond pas à cette sorte d'éthique étant exclu de facto (tabac, armes, etc...)

Marc > tu as raison. Je le dis dans ma note. Lors de la levée de fonds de Newscreens, je l'ai vécu.

Sans dire qu'un casino n'est pas respectable, je ne laisserai pas mes (futurs) enfants trainer dans l'arriere boutique d'un casino.

Ha bon ? Tu connais ?

meme ambiance que dans le vestiaire de l'arbitre, un jour de match à Ajaccio.

--> albert: il n y a pas d'argent à gagner car ça va directement du fournisseur au consommateur www.publichouse.ru ou www.dosug.nu ce sont les filles qui paient 100 usd par mois pour être sur le site. Pas de macs car trop d'offre. c'est la mondialisation ;-))

A part ça pour parler des vrais sujets, moi je vous conseille d'aller sur www.leblogfoot.com où un fantastiques pronostiqueur (voir catégorie pronostics) vous fait gagner il y a 2 semaines 1,98 x la mise et la semiane dernière 1,7 fois la mise à cote et match

Sinon je lance un autre grand pari avec bouffe à la clé:
je parie qu il y a une présidentielle avant novembre en France (car JC y a tout intérêt pour être réélu: sarko est éloigné de l'économie; on ouvre les vannes pour faire plaisir pendant 100 jours, on brule sarko avec quelques bavures pendant l'été dans les banlieues car il va faire chaud et donc les gens vont s'énerver, les socialos n ont ni projet ni leader au moons avant novembre, on ne parle pas trop de l age de jc pour l instant et surtout, JC annonce une avancée concrète en Europe: des élections parralèles en France et en Allemagne pour qu'une partie des débats soient communs)

bref, qui parie ??

>>Albert anonyme : je parle d'un business legal.

"Les principes gouvernent les gens honnêtes, les lois gouvernent les gens méchants" , Proverbe Chinois

En ce qui concerne la respectabilité des Casinos... vous me faites bien rire !!! etes vous si Naif ??

Sinon, la française des jeux, qui est ce que l'on pourrait qualifier d'un Impots sur les pauvres d'esprit est apparament à vos yeux plus respectables que l'ISF et les charges sociales ??!!

Enfin, je pense que l'ethique, la citoyenneté, et l'humanisme sont des concepts qui survolent completement la plupart des VC's ..

C'est sur que le marché européen du gambling a beaucoup d'avenir. La libéralisation est déjà au moins partielle dans pas mal de marchés européens, et effective sur internet, même i, en FRance, le marché reste très protégé. Pour des analyses intéressantes, tu peux voir la société MECN, des anciens du BCG spécialisés dans le jeu. http://www.mecn.net/ Ils ont publié des études intéressantes récemment sur les opportunités d'investissement, notamment dans le poker, il me semble.

Albert : "impôt sur les simples d'esprits". Peut-on considérer que les 70% de français qui jouent à un jeu d'argent sont des simples d'esprit ? N'est-ce poas réduire un peu la question que de réduire le jeu à une simple source d'argent pour l'Etat ?
On peut tout à fait faire du jeu d'argent de manière socialement responsable. De nombreux groupes anglo-saxons l'ont comprs, et ont des programmes très stricts de "social responsibility".

Sur la valorisation des opérateurs : attention à l'effet bulle (8-10$bn pour partygaming, même, disent certains, ce qui le ferait entrer dans le FTSE100 !). Actuellement peu d'opérateurs sur les marchés financiers, associés à une croissance énorme (phase de création du marché) qui poussent à des valo. très importantes, qui ne sont pas sans risque. On est très proche de la bulle internet de 2000 dans l'internet gambling. Mais il y a effectivement des parts de marché à prendre, et vite.

C'est une magnifique success story, on est sur des bénéfices à 9 chiffres tout comme les plus grands de l'industrie type Google Yahoo Amazon ou eBay. Alors à quand PartyGaming plus grosse boite du secteur... Je spécule?

28 juin 05 : l'intro en bourse a eu lieu. Party Gaming vaut plus cher que British Airways...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31