Gaming : un site de Poker en bourse !

29/01/2005 dans Capital Risque, Games | Commentaires (9)

Internet 2.0, suite.
Un site de poker, oui, de poker, va normalement être introduit sur la bourse de Londres. Le site est PartyPoker.com, il rassemble plusieurs millions de joueurs. Plus d’info ici. En France, les jeux d’argent sont un monopole d’Etat mais plus pour longtemps (le monopole de, par exemple, la Française des Jeux, saute en 2008). Je suis preneur de dossiers qui s’attaquent à ce monopole qui représente des milliards d’euros de chiffre d’affaires.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83421377253ef00d8343afdcf53ef

Listed below are links to weblogs that reference Gaming : un site de Poker en bourse !:

Commentaires

Il est faux de dire que le monopole de la FDJ se termine en 2008. Sa convention avec l'Etat arrive à terme, qui devra se prononcer sur la manière de gérer les jeux d'argent. Il n'est de secret pour personne que la préférence de l'Etat va à un monopole, justifié pour des raisons d'ordre public.
Néanmoins, une forte pression s'exerce aujourd'hui à Bruxelle pour libéraliser le secteur des jeux d'argent, un des seuls où ne jouent pas la libre concurrence et la liberté d'implantation, bases de l'union européenne.
Cette restriction, jusqu'ici confirmée par bruxelles, se justifie à un seul égard : la modération de la pratique du jeu, qui est reconnue comme nécessaire. La bataille juridique est loin d'être terminée sur ce plan, même si internet et une concurrence de lagislations (notamment avec les nouveaux entrants type Malte ou Chypre, mais aussi le Royaume-Uni) existe déjà. Les bookmakers britanniques ont ainsi des sites en langue française.
Bref, parier sur le développement d'une activité de jeu ayant pignon sur rue en France peut être risqué.
Enfin, attention encore à la notion de CA. Le CA, ce sont les mises. Parmi elles, la part de profit pour l'entreprise est assez réduite, le gros allant aux joueurs (de 50 à 95%) et ensuite à l'Etat. les produits d'exploitation des entreprises ne représentent que 5 à 10% du CA, et les profits sont d'un ordre encore inférieur. Mais bon, il y a quand même des gros sous, surtout en recettes publiques (quel que soit le jeu, PMU, casino, FDJ...).
Bref, attention : le terme d'une libéralisation effective du marché risque d'être plus lointain que celà.

>>les profits sont d'un ordre encore inférieur

Quand on regarde les résultats de partouche, çà donne quand même envie...
62 % des Français jouent au moins une fois par an.
Je suppose que pascal fait bien la différence entre CA et profit ;o)))

Nous, on se positionne également petit à petit sur le secteur, en anticipant de nouvelles marques. Et si les jeux d'argent sont un monopole, on peut toujours créer des jeux tout à fait légaux qui on le même attrait marketing. "Qui veut gagner des millions" est déjà en ligne...

Petite anecdote : saviez vous que 9,2% du capital de la FDJ était détenu par "L'Union des blessés de la face et de la tête" ? (véridique) (pour ceux qui ont gagnés au loto ?) ;o))

Les jeux d'argent sont une mine d'or (quel bel aphorisme...)

C'est un sujet sur lequel les anglais sont royaux (encore un super aphorisme, inspiré par la une de l'Equipe...)

Allez visiter les sites des bookmakers et vous serez impressionnés par la qualité des services proposés et par la "richesse" de l'offre concernant la France, le monopole des jeux d'argent est une plaisanterie sur le net...(mon book à moi www.willhill.com permet de jouer sur la L2, la coupe de la ligue, le top16 etc ... ne manquent que les interclubs de tennis... sans oublier tous les jeux de casino si ma carte VISA est assez costaud...).

Tiens, un autre truc qui fait fureur outre manche auprès des ménagères de plus de 45 ans : http://uk.midas.games.yahoo.net/ qui permet de défier sa voisine au rami (presque...) tout en misant des $$$ (sorry, des £££) sur la table... (et un petit % pour l'opérateur du service, faut pas être chien...)? Ca aussi, on peut y jouer depuis Paris (Vive l'Europe)

Alors du Poker à l'AIM, no problem (de toute façon, il y a déjà des pubs cotés là-bas... pragmatisme, pragmatisme...)

Frédéric > C'est toi ? Voisin de bureau ?

Pascal > c'est le voisin...

F > Bonjour à toute l'équipe d'Innovacom !

Thibaut : j'imagine que Pascal fait la différence entre CA et profit ! Je voulais juste rappeler que, quand la FDJ fait 8.55Mds€ de CA, c'est un chiffre un peu faux. Le vrai CA, les produits bruts d'exploitation (hors retour au jouueur et Etat, représente 12% environ de ce chiffre (FDJ+distribution). Ca change un peu la vision du marché.

Sur la concurrence, on peut considérer que "qui veut gagner des millions" représente une concurrence indirecte au Loto et consors. Mais c'est effectivement très indirect, et n'est pas vraiment perçu comme tel par le consommateur. Notamment à cause d'une promesse de gain moins crédible et plus difficilement atteignable (combien de millionnaires chez Foucault vs au Loto ou au millionnaire?). Non, la vraie concurrence, ce sont en effet les sites internet des bookmakers, qui élargissent en outre leur offre à des jeux de hasard, du type loto/keno, jeux instantanés, casino... L'offre est riche, la fiscalité font qu'ils sont plus attractifs en termes de retour aux joueurs... Ces gens-là font beaucoup de mal en Europe du Nord, et sont les plus farouches partisans d'une déréglementation du secteur. Leur offre combine un choix énorme et un taux de retour inégalable dans les conditions légales françaises.
Si l'offre légale (FDJ, PMU...) est moins compétitive sur internet, c'est parce qu'elle subit des conditions légales différentes, et qu'elle a un objectif de modération du jeu.
Ce paysage légal va sûrement changer dans les années qui viennent, mais ce pourrait être plus long que ne l'imaginent beaucoup.

Enfin, pour "l'union des blessés...", c'est historique. La loterie national a été créée par des associations pour venir en aide aux anciens combattants et aux mutilés de guerre, associations toujours actives, et présentes en minoritaires au capital.

On peut aussi en discuter en privé si vous le voulez (versac.at.gmail.com).

nous les nounours, on te conseille d'aller sur www.parier.net de déposer 100 ou 200 usd dessus et de jouer systématiquement sur les matchs de foot de tous les championnats du monde.
En particulier jouer glasgow ranger ou celtic de glasgow à domicile tous les samedi ou dimanche t'assurera un gain de 10% minimum (tellement les autres équipes d'Ecosse sont nulles)
Au lieu d'investir, joue !! C'est la même chose mais tu gagnes tout de suite.
Pour récupérer tes sous, ils te les vire sur ton compte ou sur un autre. c'est aussi potentiellement un intéressant moyen de blanchir de l'argent pour tes start ups ou pour toi ;-))

Pas mal.. Et coté à l'AIM aussi.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31