novembre 2004 (21 articles)

Artiste wanted

30/11/2004 | Commentaires (9)

Qui connaîtrait un (une) artiste qui pourrait faire un beau portrait d’enfants, trois enfants, à partir d’une photo ? C’est pour faire un cadeau de noël.
Tiens, on va voir s’il n'y a que des geeks ou financiers qui lisent ce blog.

Le premier site français à avoir une stratégie blog ?

27/11/2004 dans Weblogs | Commentaires (13)

J’en avais déjà parlé, AllMusicBox, AMB pour les intimes, propose un service sympa: un moteur de recherche de musique. AMB aime les bloggers et vient de lancer ceci. Pas mal non ? Connaissez-vous d’autres sociétés Internet françaises qui font de même ? Qui a déjà mis la AMB-bar sur son blog ?

Une petite photo qui me remplit de joie

25/11/2004 | Commentaires (20)

Une partie de l’équipe d’Aelios Finance était au Cefi aujourd’hui (Congrès Entreprises, Fonds & Investisseurs). J’essaye de faire une note demain sur le sujet mais aujourd’hui, je vous invite simplement à regarder cette photo . Elle ne vous dira pas grand-chose peut-être, mais pour mes associés et moi, elle est énorme. Aelios Finance est placée à côté de Broadwiew, la banque d’affaires la plus respectée de la planète pour les deals high-tech.
Prochaine étape : fusionner Aelios et Broadview :-) ?

Distribution de contenu digital & business models : la VOD

24/11/2004 | Commentaires (36)

J’ai été simplement bluffé par vos dizaines commentaires de la note sur les jeux vidéo et leurs business models. Merci à tous, merci, merci et encore merci. Je suis « plus savant » maintenant, moins ignorant donc, et pas mal de gens m’ont laissés entendre qu’ils ont aussi dévoré les dizaines de commentaires d’experts ou d’utilisateurs que vous avez bien voulu commettre.
La VOD : je me pose plein de questions aussi. L’avenir de la VOD sera-t-elle la video on demand simple, c’est-à-dire que l’on commandera des films online au lieu de louer des DVD. Ou la VOD sera-t-elle plutôt le nom générique d’une technologie/offre qui inclura de multiples services. Quels services ? Et bien la possibilité de revoir une émission de TV en différé, ou de se faire un programme de karaoké (ça va cartonner en Asie ça, non ?), ou de trouver un reportage touristique sur le Maroc car on prévoit de faire un voyage… Je ne sais pas si ce business sera donc un business de cinéma ou un tout autre business.
D’un point de vue techno : quand on dit VOD, on pense streaming aujourd’hui. Pourquoi ? Pourquoi ne pas télécharger le film ou l’émission en entier et là, on n’a plus besoin d’une plateforme compliquée non ? Le piratage of course, mais on peut aussi se dire que les technos de DRM seront plus performantes (et que les pirates acharnés pirateront toujours, alors pourquoi faire compliquer…).
Timing : est-ce le moment de lancer la VOD ? Ne faut-il pas attendre la banalisation de technos complémentaires ? (par exemple : chez moi, le PC familial n’est pas relié à mes télévisions qui ne sont pas reliées ni reliables au réseau…). J’ai quelques idées, mais je suis un peu perdu alors vos avis sont encore une fois les bienvenus.

Pouvez-vous me dire quels sont les meilleurs blogs qui traitent de la musique ?

22/11/2004 | Commentaires (17)

J’en connais un ou deux blogs spécialisés musique mais pas plus. Si vous avez des adresses à me communiquer, surtout des blogs francophones, je suis preneur.

Nouvelle levée de fonds de 1,5 million d’euros pour CinéSnap, Aelios Finance conseil de la société !

21/11/2004 dans Capital Risque, Levée de fonds | Commentaires (43)

Encore un deal pour Aelios Finance. Voici le communiqué officiel :

Aux termes d’un second tour de financement, Cap Innova Net et Cap Innova France portent à 2,5 millions d’euros leur investissement dans le leader de la location de DVD par Internet.

Paris, le 18 novembre 2004 - Aux termes d’un second tour de table mené auprès de ses capitaux-risqueurs, CinéSnap annonce aujourd’hui avoir levé 1,5 million d’euros pour assurer le financement d’une stratégie de développement offensif dans le secteur de la location de DVD par Internet. Cette nouvelle levée de fonds, coordonnée par Aélios Finance, porte à 2,5 millions d’euros le montant total du financement réalisée auprès des fonds Cap Innova Net et Cap Innova France.

Commentant cette annonce, Jean-Marc Merazian, co-fondateur et directeur général de CinéSnap, explique : «Nous avons trouvé auprès de nos investisseurs un véritable engagement pour satisfaire le développement de nos affaires et l’atteinte de nos objectifs. Nous sommes très fiers de les voir une nouvelle fois nous renouveler leur soutien dans notre développement. Au cours des derniers mois, nous avons du faire face à une accélération de notre croissance avec une captation moyenne de 2.000 nouveaux clients par mois. De fait, CinéSnap est entré dans une phase industrielle, au cours de laquelle nous allons intensifier nos investissements tant humains que logistiques et commerciaux».

CinéSnap entend ainsi dépasser un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros à fin 2005 et atteindre l’équilibre financier. Les fonds levés seront prioritairement utilisés pour le renforcement des ressources humaines (marketing et logistique), l’exploration de nouveaux process industriels pour de nouvelles économies d’échelle, et l’enrichissement de l’offre (catalogue de DVD et nouveaux services liés à l’Internet mobile, la VOD et l’exploration de nouveaux canaux de distribution).

Pour Hervé Delabie, directeur général de Cap Finance International, responsable des fonds Cap Innova France et Cap Innova Net, «notre confiance dans la société, dans son équipe de direction, ainsi que dans sa maîtrise à gérer une phase de croissance importante a été renforcée par les résultats obtenus ces derniers mois. Nous sommes très confiants quant aux perspectives de CinéSnap et ce nouveau financement traduit notre conviction qu’il s’agit d’une société de grande valeur».

De son côté, Eric Félix-Faure, directeur associé d’Aélios Finance, déclare : «CinéSnap est aujourd’hui le leader français du marché de la location de DVD par Internet. La qualité d’exécution de l’équipe, la pertinence de l’offre et la validité du modèle économique ont été démontrées. Cette nouvelle étape de financement va permettre de soutenir sa très forte croissance».

Plus d'info demain normalement et surtout je vais essayer d'expliquer clairement tous les avantages du modèle de CinéSnap, le "modèle Netflix" (Netflix est la société américaine qui a inventé la location de DVD sans pénalité de retard).

L’article de l’Expansion sur les entrepreneurs bloggers est maintenant en ligne

17/11/2004 dans Weblogs | Commentaires (7)

Je parlais de cet article, il y a quelques jours. Il est maintenant en ligne, ici.

Distribution de contenu digital : trouvons ensemble des nouveaux business models

17/11/2004 | Commentaires (96)

Je me dis qu’il doit y avoir plein d’idées à tester dans la distribution de contenus numériques. Pour le jeu vidéo par exemple, je verrais bien une offre qui pourrait transformer un jeu vidéo à 5 € en un jeu à 50 € comme celle-ci :

Imaginez un jeu à vendre pour 5 € seulement, un jeu ou vous êtes un guerrier du futur. Votre arme est une épée en titane et le son est monophonique. Si vous jouez bien, vous pouvez atteindre le niveau 3 mais là, votre ennemi a une épée laser et c’est la mort assurée. Et bien pas de problème, pour 5 € de plus, vous pouvez acheter (télécharger) une épée laser et gagnez deux autres niveaux mais après, il vous faut acheter la mitraillette atomique pour encore 5 € etc… Bien sûr, pour avoir un son polyphonique stéréo, c’est 5 €…
L’éditeur n’a prévu que douze niveaux avec des coûts de production raisonnables, mais si le jeu fait un tabac, l’éditeur peut développer des niveaux qui seront téléchargeables pour 5 € les deux niveaux supplémentaires. Naturellement, il faudra prévoir l’achat de nouvelles armes etc… Au bout du compte, et à l’aide de micro-paiements presque indolores, le joueur aura acheté son jeu 50 € sur plusieurs mois. Pour l’éditeur, les risques auront été plus faibles que pour un jeu normal car une bonne partie du jeu aura été développée une fois celui-ci vendue et en plus, l’éditeur a un enfin un retour d’info sur ce que font les joueurs.
A vous : d’autres idées pour les jeux ? Et pour la TV ? La VOD ? La musique ?

Panne nationale sur le réseau Bouygues Télécom

17/11/2004 | Commentaires (23)

Plus un téléphone Bouygues ne marche aujourd’hui, une catastrophe. Pire : si vous appelez un numéro Bouygues à partir d’une ligne fixe FT, le message est « ce numéro n’est pas attribué… ». Je suis pressé de voir quelles seront les actions de failure marketing que Bouygues va mettre en place.

Google vaut 50 milliards de dollars, une nouvelle bulle ?

13/11/2004 | Commentaires (7)

Pas encore, nous n’avons pas encore eu droit à des équivalents de par exemple ceci. Qui se souvient ? kasskooye.com m’avait fait exploser de rire à l’époque, en 2000 quand le NASDAQ frisait les 6000 points.

Concours de page blanche

12/11/2004 | Commentaires (9)

Le tenant du titre, la version beta du challenger.
Des pronostiques ?

Des sociétés injoignables aujourd’hui à cause de Martine

12/11/2004 | Commentaires (11)

J’ai essayé de joindre une jeune entreprise aujourd’hui, une start-up, et je suis tombé sur un message vocal comme suit : « En liaison avec les lois Aubry sur les 35 heures, nos bureaux seront fermés aujourd’hui vendredi 12 novembre… » sous-entendu « On voudrait bien travailler, mais Martine nous l’interdit ».
Bon, en relations avec cela, les news de ce matin annoncent que la France est devenue surdouée pour faire de la croissance sans créer d’emplois. Étonnant non ?

Rendez-vous au CEFI le 25 novembre 2004 à l’hôtel Méridien à Paris, il y aura plein de copains bloggers !

11/11/2004 dans Weblogs | Commentaires (10)

J’ai revu dernièrement un ami journaliste qui à rejoint l’équipe de Décideurs, un magazine très bien connecté dans le capital développement & risque. Il m’a parlé du congrès que le magazine co-organisait, le CEFI (Congrès Entreprises, Fonds & Investisseurs) et il m’a demandé mon avis sur qui pourrait intervenir sur le congrès dans le panel start-up et venture. Et bien, j’avais naturellement quelques noms, même beaucoup de noms, mais je n’avais en fait rien à dire car le journaliste en question est un fan de blogs : il savait déjà qui il voulait inviter !
Devinez qui participe au CEFI comme intervenants ? Allez ? Et bien avant de lire la suite, jetez un coup d’oeil sur la liste des blogs que je référence sur la colonne de gauche.
...
Et bien, parmi les participants il y aura les bloggers suivants : Mathieu Nouzareth (Boonty), Loïc le Meur (SixApart), Mihai Crasneanu (Glowria), Marc Goldberg (Occam Capital), Rodrigo Sepúlveda Schulz (Risk Partners)... Aelios Finance sera représentée par mon associé Thibaut de Monclin, le programme ici. On se voit là-bas pour ceux qui viendront.

Prix Vs usability

09/11/2004 | Commentaires (29)

Je résume en quelques mots une série d’articles de "The Economist" qui vient de publier A survey on information technology : le prix, on s’en fiche, c’est la simplicité ou la facilité d’utilisation qui compte (usability). Quelques exemples : les plus grands succès de ces dernières années sont une page blanche (Google) et une boîte avec une roue (iPod). Autre exemple qui fait réfléchir : Linux est dix fois moins cher que Windows mais plus compliqué. Il s’en vend alors cinquante fois moins.

Message aux LP’s : il faut aussi financer des premiers fonds

07/11/2004 dans Capital Risque, Levée de fonds | Commentaires (13)

Rappel : un LP, ou Limited Partner, gère un fonds de fonds. Il est celui qui investit dans un fonds de capital-risque. Je parlais de LP’s aussi dans cette note.
Premier fonds ? Et bien quand on crée une société de capital-risque, qui est une société de gestion, il faut ensuite lever un fonds. Ce travail a été fait il y a fort longtemps par les acteurs historiques du métier en France ; les Sofinnova, Auriga, Banexi, Galileo, Atlas, Innovacom, Partech etc… C’était lors du siècle dernier. Ces acteurs, forts de leurs bons résultats, en sont maintenant au fonds deux, trois, quatre ou même cinq et six. Ils lèvent un nouveau fonds en moyenne tous les trois ans.
Mais voilà : pour une nouvelle société de gestion, il n’y a pas d’issue aujourd’hui. Il est impossible (ou presque) de lever un fonds. Pourquoi ? Et bien parce qu’elle est nouvelle justement et qu’elle n’a pas d’historique et le critère de sélection des LP’s est la performance passée : pas de passé, pas de performance à étudier, pas de deal, point à la ligne. C’est aussi simple que cela. Avec ce système, les sociétés de gestion non-performantes ne pourront plus lever et disparaîtront, ce qui est normal, mais il n’y aura pas de relève, ce qui est une aberration non ?
Bon, je sais, il y a les FCPI (ici, pas de LP’s ; les souscripteurs sont des privés comme vous et moi à la recherche de bons placements doublés d’un avantage fiscal), mais le succès des FCPI est donc basé (aussi) sur un avantage fiscal donc sur une décision politique. Et avec les politiques…
Ma proposition aux LP’s : Allouez 10% de vos investissements Venture aux premiers fonds, 10% seulement. Ces 10% permettraient de voir de nouvelles sociétés de gestion naîtrent et, c’est certain, il y aura des perles parmi elles. J’espère me faire entendre car, comme des dizaines de milliers de français, j’aime l’écosysteme du capital-risque, je crois en sa mission économique, et même plus, et je souhaite qu’il soit encore plus fort demain.

Je recherche un fauteuil Eames d’occasion et je ne trouve pas

07/11/2004 | Commentaires (147)

On trouve normalement tout sur Internet et surtout sur eBay mais là, je ne trouve pas. Voici le modèle de fauteuil que je recherche : il s’appelle le Eames lounge chair & ottoman. Il a été dessiné par les frères Charles et Ray Eames dans les années cinquante (en fait je dis là une grosse bêtise, ils étaient mari et femme, voir les commentaires). Le prix neuf est discriminatoire, je recherche alors une occasion à bon prix. Voilà, on ne sait jamais.

***

Supplément à la note, nous sommes en mars 2008.
Je veux juste pousser un coup de gueule contre Tekno Italy (http://www.tekno-italy.it/) à qui j’ai acheté mon fauteuil Eames (suite à une recommandation malheureuse). Deux ans après mon achat, mon fauteuil ne ressemble plus à rien. Le pied ne tourne plus, les coussins sont mous, les boutons des cousins ont sauté…
Tekno fait de la saloperie (et je pèse mes mots), je conseille de ne pas acheter chez eux, point barre.
Je vais faire des économies et me payer un Vitra un jour

Un Grand Merci à la Galerie Simonoff

05/11/2004 | Commentaires (2)

Il y a quelques semaines, j’ai commis ce billet ou je demandais si des galeristes pouvaient aider Aelios Finance (et vis versa) en nous prêtant des tableaux. Le retour a été fantastique, plusieurs galeries d’art ont répondu présent. Je dois remercier plusieurs d’entre elles car nous avons été sur-souscrits (sur-souscrit est une expression de leveurs de fonds d’Aelios Finance), nous n’avions pas assez de murs par rapport à toutes les œuvres que l'on nous proposait. Je commence par remercier aujourd’hui la Galerie Simonoff qui est spécialisée dans la location d’oeuvres d’art, une offre géniale pour les entreprises. Les oeuvres qu’ils nous ont prêtées sont merveilleuses, les artistes qui les ont réalisés et que nous avons rencontrés sont géniaux, merci, merci.
Au fait, il faut savoir ceci : " Aux termes de l'article 238 bis AB du Code Général des Impôts (CGI), l'entreprise peut dans la limite de 3,25 pour mille de son chiffre d'affaires déduire le prix d'oeuvres acquises de ses bénéfices imposables par tranches annuelles égales pendant 5 ans. En contre-partie de cette déduction fiscale, l'entreprise doit présenter les oeuvres acquises, au public. " Intéressant non ? Plus de détails sur le site de la Galerie Simonoff. Dès qu’Aelios Finance deviendra une grown-up, nous aiderons des jeunes artistes en achetant leurs œuvres.

ISP : la fin d’un modèle de croissance basé sur la vente d'accès

04/11/2004 | Commentaires (18)

Wanadoo annonce une croissance de 8% sur les 12 derniers mois, une croissance à un chiffre seulement. Je ne suis pas si surpris que ça bien que je pensais que le ralentissement de la croissance pour les ISP n’arriverait que l’année prochaine. La question est alors quels sont les modèles de croissance que vont se choisir les ISP quand en moyenne 80% de leur chiffre d’affaires provient encore de l’accès. J’ai quelques idées, et vous ?

Élections US : le candidat idéal ;-)

03/11/2004 | Commentaires (4)

C’était lui, non ?

Je recherche l’info suivante : combien de sonneries à télécharger différentes existe-t-il sur le marché ?

01/11/2004 | Commentaires (14)

Quelqu’un m’a dit qu’il existait à un moment T environ 5 000 sonneries différentes sur le marché français. Ce chiffre est surprenant car il signifierait qu’une sonnerie génère, d’après les chiffres du SNEP, en moyenne 20 mille euros de chiffre d’affaires par an rien qu’en France, c’est colossal. Pour info, en 2003 et avec 500 000 titres, le iTunes Music store a généré aux Etats-Unis un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros, soit en moyenne 110 euros par titre.
Une sonnerie rapporte des dizaines de milliers d’euros rien qu’en France quand un titre de musique rapporte quelques centaines d’euros sur l’énorme marché américain. Quelque chose ne tourne pas rond, c’est sûr, mais à ce point là…

"24 H" : oh la sale blague, oh la sale blague

01/11/2004 | Commentaires (13)

Un ami m’a prêté la série deux de 24 heures chrono pour le week-end (je sais, j’ai du retard, mais bon, je n’avais pas trop de temps dernièrement). Alors, heureux comme tout, j’attaque la série vendredi soir, je continue samedi, puis ce dimanche… Vers minuit, je suis à la fin du DVD cinq, l’avant-dernier, la tension est énorme… Je cours prendre le dernier DVD et là, surprise : IL EST MANQUANT !
J’envoie un SMS à mon ami pour lui demander où est le CD manquant. Il me répond : « t’auras ta dose lundi soir ». Aaarrrgg !

Ma Photo

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31