Appel aux business angels ou à ceux qui souhaitent le devenir

21/10/2004 dans Business Angels, Capital Risque, Entreprendre, Levée de fonds | Commentaires (21)

J'explique pourquoi je lance ce message : mes associés et moi rencontrons plein d’entrepreneurs à la recherche de financement d’amorçage pour de très beaux projets. Très beaux projets, je le répète, et c’est pour cela que nous prenons un temps fou à les recevoir et à étudier ce qui doit être fait pour que ces histoires se lancent.
Les dossiers dont je parle reherchent des petits investissements, quelques centaines de milliers d’euros max soit trop peu pour la grande majorité des fonds d’investissement institutionnels. En même temps, notre base de business angels est large mais pas assez large pour industrialiser des processus de recherche de capitaux et de syndication des tours de table. Nous trouvons que c’est vraiment dommage et nous ne pouvons alors pas sélectionner plus de trois ou quatre projets de ce type par ans.

Si vous êtes un business angels et que vous passez par ce blog, ou si vous souhaitez devenir business angels, contactez-nous chez Aelios Finance au 01 43 12 32 12 ou par mail : contatc[at]aeliosfinance.com Pour reprendre l’expression de Julien, VSBA are welcome (very small business angels) car le but est de syndiquer les tour de tables (syndiquer siginifie faire rentrer plusieurs investisseurs dans un tour de table).
Pour ceux qui n’ont jamais été business angels, je rappelle une règle de base : il faut investir sur au moins six dossiers pour répartir le risque. Autre chose à savoir : les entrepreneurs apprécient énormément les business angels car ils apportent expériences et réseaux.

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d83421377253ef00d83422f4fc53ef

Listed below are links to weblogs that reference Appel aux business angels ou à ceux qui souhaitent le devenir:

» Congrès Européen des Business Angels les 3 et 4 Mars à Paris. from Jacques FROISSANT Altaïde
Voilà qui devrait plaire à Pascal, lui qui réclame tant des business angels. Les 3 et 4 mars prochains se tiendra à Paris au Sénat, le 5ème Congrès annuel des réseaux de business angels européens, sur le thème [Lire la suite]

» Congrès Européen des Business Angels les 3 et 4 Mars à Paris. from Jacques FROISSANT Altaïde
Voilà qui devrait plaire à Pascal, lui qui réclame tant des business angels. Les 3 et 4 mars prochains se tiendra à Paris au Sénat, le 5ème Congrès annuel des réseaux de business angels européens, sur le thème [Lire la suite]

Commentaires

J'espère avoir un jour les moyens financier d'aider des entreprises naissantes !

A propos de 'petit' amorcage de quelques centaine de Kilo€. Que pense tu du projet n°2 que je t'ai soumis par email ?
PS : promis le projet n°3 ne sera pas 'aquatique' ;=)

Excellente idée !

Je pensais à ça en voyant le site de France Angels. Il faudrait réunir des petites investisseurs prêts à mettre de l'argent dans des projets en lancement. En plus avec les avantages fiscaux octroyés actuellement pour les investissements dans les PME en innovation, cela devrait convaincre certains de sauter le pas.

Actuellement en phase de lancement de projet, c'est exactement le type de profil que je réuni pour la 1ere levée de fond.

Je pense d'ailleurs qu'il existe un réel besoin des entrepreneurs pour ce genre de "petits" fonds d'amorçage et des particuliers avertis pour les projets intéressants dans lesquels ils auraient l'opportunité d'investir.

Laurent>Merci ! On se parle en direct.
Ludo > Je te dis M... dans ton projet.

Avez vous prévu un ticket minimum d'entrée ?
Des précisions en matière de défiscalisaiton (j'ai la fénéantise de cherche ;-) ?

Moi je veux bien mettre de l'argent si ca aide les entreprises et si je peux diminuer ma feuille d'impot (cette année elle n'est pas grosse mais ca devrait grimper)

Mais je suis un VTSBA (very tiny business angel)

Voici une note succinte sur la défisc. des investissements en PME:

http://money.msn.fr/impots/impots/actualites/conseils/sommaire/allegez04/default.asp

Et la référence sur le site du de l'état:

http://www.pme.gouv.fr/essentiel/vieentreprise/initiativeeco/theme3-2.htm

Cela s'addrese typiquement au VSBA !

Le capital risque n'est pas la seule solution pour lever des fonds. Il ne faut pas oublier le capital de proximité c'est à dire le Love money.

L'association Love money pour l'emploi a parmi ses objectifs de réunir des compétences autour d’une idée, d’un projet à fort potentiel de développement. Ces personnes réunies vont apprendre à se connaître, partager leurs connaissances et leurs expériences et s’investir dans la réalisation d’un projet à fort potentiel de créations d’emplois.

L’association va leur apprendre comment mobiliser les capitaux de proximité pour créer leur entreprise.

Par ailleurs être chef d’entreprise ne s’improvise pas. Il faut avoir bien étudié le projet, avoir réfléchi à ses risques et ses atouts. Notre association va le permettre au travers d’une méthodologie exigeante et rigoureuse.

Il n’y a aucune obligation, au départ d’avoir les compétences ou d’être porteur d’un projet pour devenir adhérent de l’association. La volonté d’apprendre, le bon sens, l’éthique et la volonté de contribuer à une juste et noble cause sont par contre essentiels.

Invitation à la présentation de l’association.
A Ivry sur Seine
Le jeudi 28 octobre 2004
Maison de la citoyenneté
25 rue Jean-Jacques Rousseau
(à 50 mètres de Ivry grand Ciel)

( ouvert à tous ) De 18h15 à 19h10 :
- le love money
- la charte du Val de Marne
- le pacte de bonne conduite
- le type de projets accompagnés
- les commissions d’étude
- la note façon COB
- la réduction d’impôt obtenue
- la solidarité, la proximité et le bénévolat
Pause
de 19h10 à 19h30
Souscription des non adhérents qui le désirent.
Départ des non adhérents.
2ème partie de la réunion
réservée uniquement aux adhérents
Actualité des projets ( voir détail page 6 )
de 19h30 à 20h30
Vie de l’association
de 20h30 à 20h45


http://www.love-money.org/val-de-marne

Stéphane > merci et bravo. Passe nous voir un jour.

J'ai eu la chance de faire un stage dans un petit cabinet spécialisé en levée de fonds auprès de Business Angels :Capital et Croissance. Cette entreprise a sa propre base de données de Business Angels qui bien souvent, souhaitent rester "discrets". Néanmoins, ces gens là aimant travailler en réseau, peut être que les entreprises et professionnels qui les accompagnent peuvent eux aussi travailler en réseau, afin d'aider toutes ces entreprises en phase d'amorçage à monter leur financement...Tout le monde pourrait en sortir gagnant.

Pascal, quel est le montant minimal d'investissement pour être un VSBA ? 10, 20, 100 ou 500 K€ ? Je serais intéressé...

Bonjour Versac. En fait, tout dépend de la façon dont on investit. Si tu le fais seul, en direct, je dirais qu’il faut prévoir 200K euros minimum sur quatre ans (pas rien !). Si tu trouves le moyen de le faire avec d’autres angels, et bien je pense qu’il n’est pas idiot de créer une société d’investissement ou, par exemple, 25 angels mettent 40K chacun et là, tu as un fonds d’1ME. Ce mini fonds pourrait investir dans une dizaine de projets, c’est parfait.

Je viens de passer une grosse heure à surfer sur votre blog et ses différents liens (y compris Aelios).Passionnant et bien équilibré entre business et ludique.
Mon commentaire est plus une tentative de contact qu'un commentaire, encore que....
Dans mon activité je rencontre bon nombre de porteurs de projets qui sont "passibles" le plus souvent de VSBA. Pour l'un d'eux ce qui a marché c'est.... l'investissement personnel des partners du fonds d'investissement, bon tant mieux mais ce ne peut être un "produit".
Avant de faire le coach j'ai bossé une trentaine d'années pour une banque d'affaires française aujourd'hui boustiffaillée (ça conserve l'anonymat puisqu'elles l'ont toutes été ou à peu près!)et j'avais constamment des dossiers du genre à traiter. Je n'en ai sorti que deux ou trois et encore en dehors des clous (présentation personnelle à un client bourré aux as et intéressé par le secteur dans lequel investir)avec une "fausse commission".
Le problème résidait dans les coûts d'études et de marketing des dossiers. Je vois que ça n'a pas changé. Comme n'ont pas non plus changé les freins traditionnels:fiscalité à utiliser ou à réformer,administration débile -vous connaissez - frilosité des BAs,
Faut vraiment trouver une solution!!
Si j'en avais une toute cuite ça se saurait.
Mais à chacun son rôle et dans cette ligne je crois que les aspects affectif, émotionnel, la dimension rêve - pas dans son sens péjoratif, dans celui de projet porteur d'énergie - sont généralement planqués dans les business-plans alors que dans l'essentiel des projets qui relèvent des VSBA c'est ce qui en fera un succès ou un échec. La personnalité du porteur de projet est le plus souvent mal exploitée because trouille!
De toute façon il y a un poids considérable pour les BAs de l'effet mutualisation des risques, alors pourquoi mettre l'essentiel des ressources très chères dans l'étude de chiffres, de marchés, de projections alors que le meilleur projet de ce point de vue se plantera parce que son porteur est un mec super , son idée géniale mais que c'est tout sauf un manager?
Donc je vends ma camelote, mais je pense qu'une bonne intervention d'un coach habitué à ce business en concertation avec les attentes des deux parties (investisseurs et demandeur de fonds) permettrait de "faire" beaucoup plus de dossiers avec un (sur?)coût très raisonnable.
Bon j'arrête c'est déjà trop long. Mais si vous voulez approfondir ça me motivera!

Pierre > merci pour ce commentaire d'expert. Je vous fais parvenir mes coordonnées par mail.

"Derrière le miracle anglais, il y a 50 000 «Anges», autant que dans tout le reste de l'Europe, contre environ 4 000 en France (et de 500 000 à 1 million aux Etats-Unis)."

La suite (et le début) sur le blog de Philippe Laferriere.

Pour avoir pendant 5 ans géré de l'argent de VBBA (very big business angels ;-) il est clair que les VSBA c'est tt à fait différent.

Le rassemblement en association rassure et crée le dealflow mais il faut une VRAIE équipe de gestion et un board qui décide pour tous sinon c'est ingérable et encore plus lourd pour la startup investie qu'un VC (c dire ;-).

Pour ceux qui ont une vraie valeur ajoutée et surtout du temps, je recommande d'agir seul ou un tt petit groupe et exclusivement en entrant très tôt et au nominal. Seul vrai moyen de gagner de l'argent in fine.

Bonjour Pascal,

On est déjà quelques - suivant la très jolie expression - VSBA dans Kipost... Je ne sais pas dans quelle mesure nous correspondons à la description que tu en fais, mais on en parle à l'occasion, avec plaisir.

PS : D'ailleurs, on ne fait partie ni des blogs que tu aimes bien, ni de ceux que tu n'aimes pas... On te laisse indifférent :-)

PS2 : Je n'ai pas oublié que je dois te contacter suite à notre précédente conversation.

P-O > j'ai rien dit sur ton blog moi !?

Je sais, je sais... C'est ça qui est frustrant : laisser indifférent :-)

P-O > Allors je dis qqchose : le blog de P-O fait de la pub pour un copieur ;-).

C'est promis, pour peu que tu me préviennes quelques minutes avant, je serai le premier et le plus enthousiaste à annoncer la mise en ligne du baromètre Aelios Finances... dès qu'il sera disponible :-)

Créer une comunauté d'actionnaires de confiance pour aider à la création d'emplois éthiques et solidaires sous forme de PME/PMI et pour aider à la création de micro-projets nécessitant un capital de 50 000 à 100 000 euros.
Aider des personnes démunies ou des chômeurs ayant des compétences dans le domaine de la création d'entreprise mais n'en ayant pas forcément les moyens financiers.
Mobiliser l'épargne de proximité au bénéfice de la création d'emplois de proximité pour aider à faire réussir une personne que l'on aime bien.
Faire une bonne action en bénéficiant d'une réduction d'impôts.

Voilà ce que peut vous apporter le Love money pour l'Emploi. Venez nous rencontrer.

http://www.love-money.org/val-de-marne
lovemoneyvdm@infonie.fr

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31