avril 2004 (37 articles)

World Economic Forum : « Let's stand up against racism, your help is needed ! »

30/04/2004 | Commentaires (1)

Vu sur le blog de Loïc Le Meur. Je reprends.

Je vous propose de bloguez contre le racisme sur le Weblog du World Economic Forum.

C’est en anglais, mais vos posts en français sont tout aussi bienvenus.

Google, en bourse

29/04/2004 | Commentaires (5)

Google compte lever 2,7 milliards de dollars sur une valorisation de 20 milliards de dollars.

Bon, je ne vais pas épiloguer sur le sujet, vous allez avoir droit à mille articles sur le sujet.

Ce que je veux dire c’est que, chez Microsoft, ils doivent être verts de rage (d’ailleurs, d’après les rumeurs de la Silicon Valley, Microsoft aurait proposé de racheter Google pour 10 milliards de dollars, il y a quelques mois, et on leur a dit NIET ! - Un des fondateurs est russe ;-).

Si l’IPO de Google est un succès, Bill Gate va devoir financer une guerre très, très, très chère. Pourquoi ? Parce que je pense que la valeur du « search » peut devenir encore plus stratégique que la valeur d’un OS dominant comme Windows ou qu’une suite bureautique (car on touche directement le client).

Déjà, parmi vous, il doit y avoir pas mal de monde qui utilisent plus Google que la suite Office, non ? La vérité, s'il vous plait ?

Le DVD jetable débarque en France début mai

29/04/2004 | Commentaires (14)

Article de Reuteurs. Mon petit commentaire plus bas.

" PARIS (Reuters) - Les premiers DVD jetables seront commercialisés en France à partir du 7 mai prochain par Cdiscount, filiale du groupe Casino, qui espère ouvrir ainsi un marché pour les particuliers et séduire des loueurs de films, a annoncé mercredi le vendeur en ligne.
Conçu par FDD Technology et commercialisé par Thomson, ce support baptisé "DVD-D" (pour "disposable", jetable en anglais) a toutes les caractéristiques d'un DVD classique mais il est doté d'un système d'autodestruction qui efface les données huit heures après l'ouverture du DVD. Une substance oxydante, que ses inventeurs certifient non toxique, a été placée entre la couche d'aluminium sur laquelle sont inscrites les données et la couche de protection du disque. A l'ouverture de la pochette, cette substance est libérée et efface toutes les données au bout de huit heures.
Avec ce DVD, dont Cdiscount a acheté la licence pour la France, la Belgique et les Pays-Bas, le vendeur en ligne espère séduire les particuliers avec des DVD à petit prix pour une utilisation unique. "La logique est la même que pour le billet de cinéma", a expliqué Antoine Lamarche, directeur de la communication de Cdiscount. "Les gens pourront regarder le film une fois, puis acheter le DVD si ça leur a plu", a-t-il ajouté.
Pour le lancement, Cdiscount vendra ses DVD-D 2,49 euros pièce, avant de panacher ses tarifs entre 2,49 et 3,49 euros selon les titres. Outre les particuliers, le vendeur espère séduire des professionnels de la location de films, qui se libéreraient ainsi de la contrainte des retours et de la dégradation des supports. Des discussions sont actuellement en cours avec plusieurs professionnels du secteur, a indiqué Antoine Lamarche.
Le support est toutefois loin de faire l'unanimité. "Le DVD jetable n'est absolument pas dans nos projets", a affirmé Gilles Darnois, responsable du développement de GDS, la maison mère des vidéoclubs Vidéo Futur dans un entretien à Reuters. "Je pense que ce n'est pas un bon support, car il dévalorise le produit. Pour moi, le cinéma c'est du rêve et quand on le fait en jetable, le rêve s'envole", a-t-il ajouté. "


Je ne suis pas certain que le DVD jetable va être un franc succès à la vente ou à la location. Pourquoi ? Car je trouve stressant de se dire que l'on a huit heures pour regarder et après, circulez, il n’y a plus rien à voir

Du côté des loueurs traditionnels de DVD, je me demande si une grande partie de leur marge ne provient pas des pénalités de retard. Avis d’expert bienvenu. Mais si c’est vrai, ils ne vont jamais pousser le DVD jetable.

Ma croyance : la location traditionnelle de DVD va petit à petit dériver vers le modèle Netflix (une société US qui a inventé la location à l’abonnement mensuel, avec expédition par courrier). L’équivalent de Netflix en France est par exemple Glowria. Du côté de la vente de DVD à bas prix, je vois émerger un modèle de « pay-per-view », c’est-à-dire que vous achetez un DVD pour une somme symbolique, et à chaque fois que vous regardez le film, vous êtes débités automatiquement (la technologie existe).

Bon, et vous, cela vous dit d'acheter un DVD qui meurt au bout de huit heures ?

Sonic Adventure, un jeu star

28/04/2004 dans Games | Commentaires (5)

On peut enfin télécharger Sonic sur son PC, ici, sur la chaîne jeux Boonty-Wanadoo. Sonic, je connais bien, mes enfants sont accros.

Au fait, je n’ai pas eu beaucoup de feed-back sur Singles, un jeu un peu coquin, seulement quatre personnes se sont prononcées. Normal ou on me cache des choses ?

Il y a trois ans

27/04/2004 dans Capital Risque, Levée de fonds | Commentaires (4)

Il y a trois ans, c’était l’enfer, et l’enfer a duré trois ans. L’enfer pour nous, l’industrie du capital-risque (entrepreneurs, capital-risqueurs, intermédiaires, etc.).
Dans mon métier, celui de la levée de fonds, c’est simple : en 2000 nous étions une centaine d’individus (sur Paris), je crois que nous sommes une petite vingtaine aujourd’hui. Plus de 80% de casse…

Les choses vont mieux maintenant, en tout cas pour les entrepreneurs, c’est ce que je disais récemment ici, sur cette note.

On m’a fait relire un court entretien que j’ai donné, il y a trois ans, en 2001, au Journal du Net (que je salue au passage). Je n’étais pas optimiste par rapport aux autres personnes qui ont répondu aux JDN aux mêmes questions (et je ne me suis malheureusement pas trompé). Par contre je terminais l’entretien en disant « Le Web me fait il toujours rêver ? Oui, car je n'ai aucune idée des nouvelles utilisations, professionnelles ou personnelles que j'en ferai demain. »

Par exemple, je ne savais pas qu’un jour, on allait pouvoir blogguer.

Vous voyez quoi, vous, les optimistes comme moi aujourd’hui, comme futures utilisations du Web ?

Besoin de conseils

27/04/2004 | Commentaires (7)

J’ai fait l’acquisition d’un Nokia 6600 (la bestiole à l’air vraiment pas mal…). Je compte maintenant acheter une oreillette bluetooth.
Me conseillez-vous un modèle particulier ?

P.S. : et je vais bientôt être beta testeur de DxO Mobile Photosuite, un logiciel qui permet d'améliorer très sensiblement la qualité des photos prises à partir d'un mobile. Je bloguerai là-dessus.

Entrepreneurs IT, média, biotech, c’est à nouveau le moment de lever des fonds

26/04/2004 dans Capital Risque, Entreprendre, Levée de fonds | Commentaires (18)

Ah bon ? Pourquoi ? Et bien pour plusieurs raisons. Je décris partiellement celles-ci plus bas en m’appuyant sur ma connaissance du secteur du capital-risque & capital investissement. Rappel, mon métier est celui de leveur de fonds (pour plus d’Infos, cliquez plus bas à gauche sur A propos de l’auteur).

Je m’explique :

Entre fin 2000 et 2003, trop d’investisseurs ont commis l’erreur de dire qu’ils n’investissaient presque plus et que les secteurs de l’IT et des médias étaient sinistrés. Parallèlement, trop d’investisseurs ont imposé des conditions trop dures aux entrepreneurs dans des tours de refinancement. Résultats, le message est malheureusement très bien passé : les entrepreneurs se sont faits plus rares et ceux qui tentaient tout de même l’aventure préféraient souvent se passer de capital-risque et privilégiaient une croissance faible.

Le rapport de force est en train de basculer, car oui, il y avait ces trois dernières années un rapport de force injuste, au détriment des entrepreneurs. Le marché était un buyers market et les investisseurs faisaient la loi.

Que se passe-t-il aujourd’hui ? Plein de bonnes choses pour les entrepreneurs. Avec un bon projet, et de bons conseils (d’un leveur de fonds comme moi, au hasard ;-), il est possible de faire rentrer à son capital des investisseurs dans de bonnes conditions. L’affectio societatis est de retour pour le plus grand bien de l’industrie du capital-risque et de la création d’entreprises.

Si vous êtes un entrepreneur et si vous avez l’idée de lever des capitaux, go for it !

On va pouvoir (se) téléporter !

25/04/2004 | Commentaires (3)

Vu sur le blog de Romain Nouzateth.

On va pouvoir se téléporter, mais bon, un jour seulement, plus tard.
Gardons l’espoir que, de notre vivant, nous pourrons assister à des expériences de téléportation.

Je suis d’accord, volontaire, d’être cobaye pour téléporter les bagages de mes trois enfants (et ceux de ma femme, of course) en Corse ou à Val d’Isère. Quand vous voulez ! Je payerai pour tester !

En attendant, voir cet article qui explique que l’on a réussi à téléporter des photons six kilomètres plus loin.
Aïe ! Val d’Isère est à 707 Km de chez moi (Boulogne Nord) et la Corse, je ne vous dis pas.

À part vous vous-même, vous voudriez téléporter quoi vous ?

TGS Group - suite

24/04/2004 dans Capital Risque | Commentaires (0)

Suite de ma note "Et de trois !" (voir plus bas) concernant la vente de start-up françaises à des groupes américains. Voici le communiqué de presse de Mercury (Nasdaq : MRCY) l'acquéreur de TGS (une start-up bordelaise) :

Mercury Computer Systems To Acquire TGS Group
Purchase to Accelerate Development of 3-D Imaging Technology

April 12, 2004 - CHELMSFORD, Mass. - Mercury Computer Systems, Inc. (NASDAQ: MRCY) today announced it has signed an agreement to purchase the TGS Group for approximately $18.5 million, consisting of $6.0 million in Mercury common stock and the remainder in cash, subject to closing adjustments. TGS is a leading supplier of three-dimensional (3-D) image processing and visualization software to diverse end markets including life sciences (medical imaging and biotechnology), geosciences (earth sciences including oil and gas exploration), and simulation (commercial and defense). The company is headquartered in Bordeaux, France and has operations in Berlin, Germany and San Diego, California.
"This acquisition will enable Mercury to take early leadership in high-growth 3-D imaging markets, particularly in the life sciences arena," said Jay Bertelli, president and chief executive officer, Mercury Computer Systems, Inc. "Together, Mercury and TGS solutions will enable increased image understanding by employing innovative visualization technology, providing end-users with better information from which to make decisions. For our customers, the integration of Mercury and TGS technology will help to meet their critical time-to-market challenges by shortening product development cycles."
"We are pleased to join Mercury, an organization that mirrors TGS in its deep commitment to its associates and its customers," said Jean Bernard Cazeaux, chief executive officer, the TGS Group. "We will become part of a company with a long history of innovation, industry leadership, with a strong customer base and excellent financial stability. Our clients will clearly benefit from the world-class technology for which Mercury is widely recognized."
Mercury expects the transaction, which is subject to certain closing conditions, to be completed in the fourth quarter of fiscal 2004.
Mercury management will host a conference call to review Q3FY04 results, and the TGS acquisition, on April 15 at 11:00 am ET. Instructions on how to participate in the conference call and a Q&A on the TGS acquisition are available on Mercury’s website at www.mc.com/investor.

Passez voir le Weblog de Jean-Michel Billaut

23/04/2004 dans Pubs pour mes amis | Commentaires (0)

J’ai fait une note, il y a quelques temps, sur l’œuvre de Jean-Michel Billaut à Pau : la ville est devenue le symbole du très haut débit pour tous avec une offre allant jusqu’à 100 megabits par seconde (soit 200 fois plus rapide que nos lignes ADSL ou cable !).

Son Weblog est à la hauteur du personnage. Passez le voir.

Wanadoo (maintenant France Telecom), va finalement offrir une offre de voix sur IP

23/04/2004 | Commentaires (2)

Et voilà pourquoi je disais, il y a deux mois, que je pensais que Wanadoo avait un fort potentiel de croissance (à noter que je ne suis pas du tout un pro de la bourse et que je n'ai jamais eu d'actions Wanadoo). L’OPA de France Telecom sur Wanadoo est donc une mauvaise nouvelle pour ceux qui ont acheté des actions lors de l’introduction en bourse. Par contre, une offre de voix sur IP de la part du leader français de l’accès Internet est une excellente nouvelle pour tous.

Pour l’article de Zdnet, cliquez ici.

Singles, un jeu un peu coquin

23/04/2004 dans Games | Commentaires (16)

Singles est un des nouveaux jeux du catalogue de Boonty. Vous pouvez télécharger le jeu Singles ici.

Je suis sur Mac, je ne peux pas tester le jeu. Soyez sympas de me faire votre feed-back...

Moviesystem : Canal Plus fait une offre d’achat

23/04/2004 dans Capital Risque | Commentaires (6)

L’article est ici, sur Zdnet.

Voici une nouvelle qui me réjouit. Voilà des mois que j’explique à qui veut l’entendre que le téléchargement payant, ça marche (ce thème est une des catégorie de ce blog) or Moviesystem est une plate-forme de téléchargement de «vidéo on demand» comprenant technologie et contenu.

À propos de Moviesystem, j’ai fait référence à cette société dans ma note du 31 janvier . Cette note reprenait la liste des «succès story» du capital-risque français vue par Chausson Finance. Moviesystem ne faisait pas partie de la liste, je l’avais alors ajouté (Voir à la fin de la note).

SEGA France choisit Boonty

22/04/2004 dans Capital Risque, Games, Pubs pour mes amis | Commentaires (0)

Le catalogue de jeux Boonty s’étoffe encore. Voici le communiqué de presse sur le partenariat que Boonty vient de conclure avec Sega.
Au fait, pour tester gratuitement les jeux Boonty, cliquez ici, et choisissez votre fournisseur d’accès ou portail habituel.
Bon jeux !

*****

COMMUNIQUE DE PRESSE

Boonty, le leader du téléchargement de jeux vidéo, muscle son catalogue de jeux en annonçant un accord de partenariat avec SEGA©, l'un des principaux éditeurs au monde.

Paris (France), le 22 avril 2004

SEGA France choisit Boonty et sa plateforme dédiée au téléchargement de jeux vidéo sur Internet pour vendre certains titres de son catalogue PC. Sonic Adventure DX, titre phare et récemment disponible en magasin, est le premier jeu disponible à travers le réseau Boonty.

Intermédiaire entre les éditeurs de jeux vidéo et les grands points d'audience de l'Internet, Boonty permet ainsi à SEGA France de toucher un vaste public de nouveaux joueurs tout en assurant une protection efficace contre le piratage. De plus, l'éditeur évite des développements coûteux en infrastructure technique, logistique et juridique puisque ces aspects sont gérés par les équipes de Boonty.

"Grâce à Boonty, la distribution digitale de jeux vidéo est désormais une réalité pour SEGA France. Leur solution extrêmement sécurisée ainsi que leur réseau de distribution sur Internet sans égal nous permet ainsi de toucher très rapidement un large public d'internautes à la recherche des meilleurs contenus de jeux vidéo. Nous nous devions tout naturellement de participer à cette révolution !" déclare James Rebours, Directeur Général de SEGA France.

Romain Nouzareth, Directeur Général et fondateur de Boonty ajoute "Commencer par un titre aussi important que Sonic Adventure DX est une vraie preuve que la distribution digitale de jeu vidéo est désormais ancrée chez les plus grands éditeurs de jeux vidéo. Nous sommes fiers d'ajouter SEGA comme partenaire de notre offre et nous sommes persuadés que l'ajout de leurs titres leur apportera autant de valeur que celle apportée à nos clients à la recherche de jeux vidéo de qualité".

SEGA France rejoint ainsi les nombreux éditeurs qui font déjà confiance à Boonty et qui sont distribués sur le réseau de Boonty à travers les grands points d'audience de l'internet tels que T-Online Club-Internet, Wanadoo, Yahoo! Europe, Telecom Italia, Noos, Virgin, Club-Internet, Tiscali Europe, ...!

*****

Rappel : pour jouer, cliquez ici !

L’université de Harvard et les blogs

21/04/2004 dans Weblogs | Commentaires (2)

L’université de Harvard a organisé le week-end dernier une rencontre débat sur le thème du blog.

Ce type de rencontre existe-t-il en Europe ?

P… d’ampoules !

20/04/2004 | Commentaires (4)

Au moins une fois par semaine, comme ce jour, lorsque je rentre chez moi, ma femme me dit : « au fait, peux-tu changer l’ampoule de la salle de bain (ou d’une lampe du living, ou de la cuisine, ou du couloir, etc.) qui ne marche plus ? ». Ça n’arrête pas !

D’après nos aînés, les ampoules duraient des années auparavant et je n’ai aucun souvenir d’ampoules à changer régulièrement lorsque j’habitais chez mes parents (jusqu’à la fin des années 80).

Un complot des fabricants d’ampoules ?

Vous toothez vous ?

19/04/2004 | Commentaires (11)

Article de Reuters sur le "toothing" :

LONDRES (Reuters) - Les longs trajets en train ou en métro entre son domicile et son lieu de travail dans les grandes agglomérations européennes pourraient bien devenir le dernier salon à la mode pour faire des rencontres impromptues grâce aux derniers développements - et à leurs failles - de la téléphonie mobile.

La pratique du "toothing", terme dérivé de la technologie Bluetooth de transmission de données sans fil à courte distance, semble en plein boom en Grande-Bretagne, particulièrement autour de Londres, où de parfaits inconnu(e)s entrent en contact dans les trains, les bus, les bars ou les magasins par des messages envoyés gratuitement sur leur téléphone portable.

Des utilisateurs de téléphones Bluetooth ont tout simplement découvert qu'ils pouvaient envoyer des messages textuels de façon anonyme et gratuite vers d'autres téléphones présents dans la zone de couverture de leur portable, habituellement de l'ordre de quelques dizaines de mètres, grâce à une faille de sécurité baptisée "bluejacking", une contraction des termes "Bluetooth" et "hijacking" (détournement).

Un jeune homme d'une vingtaine d'années, prénommé Jon et plus connu sous le pseudonyme de "Toothy Toothing", a créé un site web présentant cette activité, ses origines et ses usages, avec un "Beginner's Guide To Toothing" (guide du débutant).

Il y raconte comment il a été contacté un jour alors qu'il se rendait à son travail par une jeune femme inconnue. Après quelques jours de dialogue, elle lui a proposé une rencontre à but purement sexuel dans les toilettes d'une gare.

"PERSONNE POUR TOOTHER DANS CES TRAINS?"

Jon explique que les "tootheurs" potentiels envoent au hasard un message de salut, habituellement "Toothing?".

"Si l'autre partie est intéressée, des messages sont échangés jusqu'à ce qu'un endroit adapté soit trouvé, en général des toilettes publiques, bien qu'il existe des récits sur des lieux plus inhabituels, comme des wagons déserts ou des locaux de maintenance", précise-t-il sur son site (http://toothing.proboards28.com).

Le forum de discussion du site affiche une activité certaine.

"Personne pour "toother' dans ces trains ?", interroge un utilisateur à propos des lignes entre Cambridge et Londres, qui recueille des réponses positives de la part d'utilisateurs présentés sous leur pseudonyme de "Dannyboy" et "Zeke".

"Je serai demain entre 9h45 et 10h00 à la gare principale de London Bridge, si quelqu'un est intéressé", annonce "Boi".

Si certains racontent leurs bonnes fortunes, d'autres restent dépités.

"J'ai essayé de "toother' à Tooting (une ville du sud de Londres) hier soir... Pas un seul appareil à contacter", raconte "Snowdog".

La pratique du toothing serait en plein essor, selon Dario Betti, du cabinet britannique de consultants Ovum.

"L'élément de l'inconnu, le fait que vous vous entriez en contact avec quelqu'un autour de vous que vous ne connaissez pas, est un facteur de nouveauté qui l'aide à démarrer", a-t-il expliqué, ajoutant que la gratuité du service aidait également à son succès.

Je vais essayer de toother à Boulogne Nord.

Design

19/04/2004 dans Weblogs | Commentaires (2)

Test de design sur ce blog. Je suis passé de "green grass" à "minimalist".
Mieux ou moins bien ?

Et de trois !

19/04/2004 dans Capital Risque, Entreprendre | Commentaires (3)

Jamais deux sans trois. TGS a été vendue à Mercury Computer Systems (NASDAQ : MRCY). Dans la série : les Américains achètent en cash des start-up françaises, nous en sommes à trois en quelques semaines : Kelkoo vendue à Yahoo!, Soamaï vendue à ASG et maintenant TGS vendue à Mercury, une société cotée au Nasdaq, comme Yahoo!.

J’ai évoqué cette vente à venir dans ma note du 31 mars.

Qui est TGS ? Un de mes clients, une start-up française basée à Bordeaux. TGS est un éditeur de logiciels de visualisation de données en trois dimensions. La société est un leader mondial dans ce secteur.

Félicitations au management de TGS : à Jean-Bernard Cazeaux, le Fondateur et Président, et à Thierry Guedj, Directeur Financier (le tandem a dû travailler jours et nuits pendant des semaines pour conclure cette vente).

Félicitations aux investisseurs de TGS, la Spef et l’Irdi, qui ont eu du nez et qui ont toujours supporté avec talent la société (les investisseurs feront au final trois fois leur mise dans l’opération). Félicitations particulières pour le représentant de la Spef, David Giallorenzo, qui est un VC (un investisseur en capital-risque) de talent avec qui j’ai beaucoup de plaisir à travailler.

Félicitations aussi à Iris Capital, la Sgam et à la Banque du Louvres qui auraient souhaité investir dans TGS au moment où Mercury a fait son offre. À quelques semaines près, ces trois fonds d’investissement auraient pu réaliser une belle sortie en un temps record.

Bon, mon catalogue de start-up vendables à des Américains est épuisé je crois. Quelqu’un peut-il me dire qu’elle sera la prochaine vente ou fusion transatlantique ? (En fait, j’ai une petite idée… À vous de deviner).

L’Internet et la Tech à Val d’Isère – suite

18/04/2004 | Commentaires (5)

A Val d’Isère la semaine passée. Pas de Hot-Spot, pas de GPRS, pas de connexion pendant une semaine, pas de blogging, mais des rencontres non virtuelles. Dans le who’s who dans l’Internet français j’ai croisé entre autres :
- Michael Benabou, un des fondateurs de vente-Privee.com qui m’a confirmé le succès du site de E-commerce.
- Stanislas Cuny, un des directeurs de 3I qui a longtemps été responsable des investissements technologiques et Internet du fonds d’investissement et aujourd’hui patron de la région Ouest, basé à Nantes (la Bretagne est une des région les plus créative du pays).
- André Levy-Lang, un des parrains historiques de l’Internet français et business angel. Il est à l’origine de l’Atelier Paribas, observatoire des nouvelles technologies depuis plus de 15 ans (dont le patron a longtemps été Jean-Michel Billaut , que l’on ne présente plus).
Il paraît que Michel Cicurel était aussi dans le quartier. J’aurais bien aimé le croiser pour lui dire tout le bien que je pense de sa maison, la Compagnie Financière Edmond de Rothschild, qui pratique le capital-risque depuis les années 1980 et qui a financé de nombreux succès.

J’ai raté qui ?

Dix-huit oeufs de Pâques… Quel business !

18/04/2004 | Commentaires (6)

Retour de vacances de Pâques.

Chacun de mes enfants a trois paires de grands-parents (because une paire divorcée), un parrain, une marraine, et des parents, soit six offreurs d’œufs de Pâques (offreurs, ça ce dit offreurs ?).
J’ai trois enfants. J’ai donc dix-huit œufs de pâques à la maison (énormes, des paniers entiers).
Sur dix-huit, j’en ai quinze de trop.

Quel business !

Comme dirait l’autre

08/04/2004 | Commentaires (2)

Blogging au ralenti cette semaine, et même pour dix jour. J’écris ceci car mon prof de blog, "l’autre" , utilise cette même phrase.

Cheers !

Pas de Hot-Spot à Val d’Isère

07/04/2004 | Commentaires (5)

À partir de vendredi soir, je suis enfin en vacances avec ma petite famille. J’ai un bon plan pour aller à Val d’Isère (très bien car à 1850 m et il faut monter haut en cette saison pour avoir une neige presque décente).

Bon, mais je remarque avec horreur que l’ADSL n’a pas encore atteint Val d’Isère. Pas de Hot-Spot, pas de bar d’hôtel Wifisé, le désert blanc numérique. C’est fou ! La clientèle est essentiellement composée d’étrangers (surtout des Anglais) accros au Net. Frustration assurée.

Il paraît que l’ADSL a atteint d’autres stations de la région (Courchevel par exemple) et je pense que de plus en plus de touristes choisiront leurs lieux de villégiature aussi en fonction du critère hot-spot.

Pas vous ?

Ci ça continu, je vais finir par aller passer mes vacances à Pau, chez Jean-Michel.

Je veux changer de scooter

07/04/2004 | Commentaires (13)

Des conseils ?

Boonty sur Telecom Italia

07/04/2004 | Commentaires (0)

Giochi Download !

Telecom Italia est le dernier client mis en place par Boonty. Si vous avez des amis joueurs italiens, leur donner cette URL.

Rappel, tous les jeux sont gratuits à l’essai et il y en a des centaines.

Nous sommes désolés que notre President soit un idiot. Nous n'avons pas voté pour lui

06/04/2004 | Commentaires (1)

Vu sur le blog de Loïc, je le reprends, c’est top !

Le Président en question, c’est W of course.

Le message "Nous sommes désolés que notre President soit un idiot. Nous n'avons pas voté pour lui" est écrit en français sur les étiquettes d’une marque américaine qui fabrique des sacs pour ordinateurs portables.
Vous pouvez voir la photo ici.

Enquête sur les Business Angels

05/04/2004 dans Business Angels, Entreprendre | Commentaires (3)

J’ai téléchargé les slides concernant une enquête sur les Business Angels en France réalisée par France Angels et m’apprêtais à en faire un résumé quand je me suis dit que Philippe Laferierre avait dû déjà le faire. C’était le cas.

Je ne présente plus Philippe. Pour lire son blog, voir la liste en bas à gauche.

Voici l’excellent résumé de Philippe :

"France Angels a réalisé sa nouvelle enquête sur les business angels en France du 12 novembre 2003 au 12 janvier 2004 (enquête réalisée auprès d’un échantillon de 116 personnes sur tout le territoire français).

Résultats principaux:
• Plus de 60% des personnes interrogées ont une expérience des moyennes et grandes entreprises (CA de + de 20 MEuros)
• La grande majorité d’entre-eux (78%) a un profil de dirigeant d’entreprise
• Les investisseurs sont principalement des personnes actives (80%)
• Près de la moitié des investisseurs ont entre 40 et 54 ans (48%). Les moins de 40 ans ne représentent que 14% des personnes interrogées
• En grande majorité (87%), les investisseurs déclarent des revenus annuels situés au-delà de 75 KEuros
• La prise de participations dans des sociétés non cotées n’entre que faiblement dans la composition du patrimoine (12,84%).
• 75% des répondants déclare un patrimoine supérieur à 1 MEuros (_ des personnes interrogées n’a pas souhaité répondre à cette question !)
• Moyenne de 6,27 investissements par business angel
• Le montant total des investissements est très variable – entre 10K et 300KEuros (moyenne 70KEuros).
• 1/3 des montants investis annuellement se situe dans la tranche 15/45 K€. En majorité (55,5%), ils ne dépassent pas 45 K€.
• Toutes les personnes interrogées ont réalisé au moins un investissement dans les 36 derniers mois. Près de la moitié (46%) des investissements date de 3 ans ou moins. 60% des « petits investisseurs » (1 à 3 investissements) ont constitué leur portefeuille au cours des 3 dernières années A l'inverse, les « gros investisseurs » (plus de 10) n'ont réalisé que 1/3 de leurs investissements sur les 3 dernières années.
• 80% prévoit de réaliser un investissement courant 2004.
• Les principales motivations sont la recherche de plus-values pour 34,5% et la participation à une aventure pour 27%. Viennent ensuite des motivations plus « sentimentales » qui sont l’aide d’un proche pour 12,7% ou le développement économique local pour 10,5%.
• Le poids du réseau relationnel personnel (famille, amis, …) ne cesse d’augmenter pour atteindre 82% vs 65% en 2001. Il est la principale source pour la recherche de projets d’investissements. A l’inverse, l’apport des consultants spécialisés a fortement diminué : 7% vs 24,6% en 2001.
• En obtenant un poids très élevé (3,6 / 4) La confiance est le critère N°1 pour la sélection d’un dossier d’investissement.
• Les investissements se font d’abord avec d’autres business angels (75%), des sociétés de Capital-Risque (51%) et enfin des proches (44%).
• Plus des 3/4 des business angels signent un pacte d’actionnaire. Seuls 12% ne signent jamais de pacte d’actionnaire contre 21,5% en 2001.
• En grande majorité (81%), les investisseurs considèrent leurs expériences comme réussies. En 2001, personne n’avait déclaré n’avoir jamais réussi contre 19% aujourd’hui.
• La découverte de bons projets d’investissement est de loin la principale difficulté rencontrée par les business angels."

La principale difficulté des business angels est de trouver de bons projets, et la difficulté des bons projets est de savoir comment approcher les business angels. Problème que l’on doit pouvoir résoudre, non ?

Embouteillages parisiens, Elisabeth est la plus cool

05/04/2004 | Commentaires (1)


Je n’ai absolument rien à dire, mais je dois ajouter une note aujourd’hui. J'expliquerai le pouquoi une autre fois. Alors la voici :

Je m’attendais au pire aujourd’hui, mais finalement Paris roulait presque bien. La visite de sa majesté la Reine Elisabeth II d’Angleterre n’a pas fait arrêter mon scooter plus de quelques minutes. Rien à voir avec les visites de Vladimir Poutine ou du président chinois Hu Jintao. Avec eux, c’était l’enfer.

Commentaire ? Non ?
Tant pis.

Gmail, le service mail de google

04/04/2004 | Commentaires (0)

Comme tout le monde, j’ai lu pas mal de papiers sur le service d’email que lance Google. Séduisant, 100 megabits pour tous. Je me suis dit : vite, j’ouvre un compte, car avec un nom+prénom aussi commun que le mien, je vais vite être pascal23456789@google.com !

Je me suis renseigné et je suis tombé sur ceci, la note d’un journaliste que j’ai eu la chance de rencontrer et que je respecte beaucoup. Et surtout je suis tombé sur ceci.

OK, finalement je n’ai pas vraiment besoin d’une autre adresse mail.

Question : Google ne devient-il pas un peu big brother ?

Spam overload

04/04/2004 | Commentaires (1)

Voilà le type de message que je reçois de plus en plus :

Due to spam overload on my old email address,
Please note my new email address as follows: m.michu@glanducorp.com.

Bientôt mon tour, les spams représentent près de 50% de mails que je reçoit sur mon adresse pro, et, tiens, 95% viennent des USA. Que celui qui leur a dit que je parlais l'anglais se dénonce !

Speed Dating

03/04/2004 dans Entreprendre | Commentaires (0)

Speed dating - version business - à la CCI du Cantal. Lire ici l’expérience intéressante (encore une fois, on parle de business...) d’un entrepreneur de la région.

Merci à Lightman, que je ne connais pas, pour la qualité de son Weblog.

Blog-Bleary? Try (What Else?) a Blog

03/04/2004 dans Weblogs | Commentaires (3)

Article du New York Times, section technologie à lire ici (L’inscription au NYT en ligne est gratuite). Extrait :

"By pointing readers to the Web's newest and best bits, Web logs offer a way to cut through online clutter. But now that there are millions of blogs, what was once a solution to the information glut has started to become part of the problem. So perhaps inevitably, sites and services have popped up that add another level to the information food chain by digesting the Web digests."

L’article est un guide des services (logiciels et sites) pouvant permettre d’organiser sa propre revue de blogs.

Sondage : vous utilisez quoi ? NewzCrawler, NetNewsWire ? autre...?

Google puts Froogle on site

03/04/2004 dans Capital Risque | Commentaires (1)

Article de CNN.com, section technologie à lire ici. Extrait :

SAN FRANCISCO, California (Reuters) -- Google Inc., the No. 1 Web search engine widely expected to go public this year, Monday put its Froogle shopping tool on its main Web site and said it is testing new services to deliver personalized search results.

Froogle est donc est l’outil « shopping search » que Google vient de lancer.

Comment s’étonner alors du moment et du prix d’acquisition de Kelkoo par Yahoo!…
Je persiste, Kelkoo a très probablement été un bon deal pour Yahoo!. Contrer Google, qui devient hégémonique, n’a pas de prix.

J’ai déjà fait une note pour féliciter le fondateur de Kelkoo, Pierre Chappaz. Je profite de cette nouvelle note pour féliciter les investisseurs de Kelkoo. Ils ont eu du flaire, du talent et du savoir-faire.

Bravo à Innovacom et Banexi Venture qui sont les investisseurs la premières heure.
Bravo à Cita, Turenne Capital et à la SGAM, qui sont entrés au capital de la société par la suite.

Pour vous, qui sera la prochaine success story de l’Internet français ?

easyjet.com

02/04/2004 | Commentaires (5)

Pour la première fois, j’ai utilisé easyjet aujourd’hui, un aller-retour Paris Toulouse dans la journée.

Jugement : très bien ! Pas cher ! Je suis un client conquis. Vive la concurrence.

Mr. easyjet France, si vous m’entendez, pensez à la Corse. Les tarifs pratiqués par Air France sont ridiculement chers. Il y a du business à prendre.

Si vous pensez à d’autres destinations qu’easyjet devrait étudier, le dire ici.

Le téléchargement payant, décidément, ça marche

01/04/2004 | Commentaires (4)

Extrait d’une dépêche de Reuters :

OD2 a vendu un million de chansons en ligne au 1er trimestre

LONDRES (Reuters) - Le service de musique en ligne OD2 a annoncé jeudi avoir vendu un million de chansons téléchargées sur internet au cours du premier trimestre 2004, montrant que ce marché naissant commence à décoller.

Le groupe britannique a multiplié par deux ses téléchargements comparé au quatrième trimestre 2003 et les a décuplé par rapport au premier trimestre 2003.

OD2, qui commercialise sous licence son service auprès de partenaires internet comme le magasin de musique en ligne HMV et le fournisseur d'accès Tiscali, est considéré comme le meilleur indicateur du marché européen.

Depuis que j’ai ouvert ce blog, je pense que c’est ma dixième note sur le sujet. Je persiste et signe : il est impossible de penser qu’il existe des dizaines de millions de pirates. Par contre nous sommes des dizaines de millions à vouloir des offres de téléchargement bien faites et proposant des bons prix.

Parmi les pirates (amateurs) qui lisent ceci, qui pense acheter des chansons en ligne dès que la Fnac ou iTunes auront ouvert leur boutique en France ?

Impôt sur le revenu : nouveau formulaire simplifié

01/04/2004 | Commentaires (2)

Ce nouveau formulaire a le mérite d'être clair.

Ublog se vend aux Pompes Funèbres Générales de France

01/04/2004 | Commentaires (5)

C’est officiel, voici le communiqué :

LES PFGF ETENDENT LEURS SERVICES AVEC L’ACQUISITION DE UBLOG

Paris – Jeudi 1 avril 2004. PFGF, leader sur le marché des pompes funèbres en France, annonce l’acquisition de Ublog SA, fournisseur européen de premier plan pour les applications blog.

“Nous sommes réellement enthousiasmés par cette fusion avec Ublog" explique Jean Tair, president de PFGF. "De 1909, année de la création de PFG, à nos jours, les pompes funèbres ont profondément évolué. Aujourd'hui, les grandes tentures aux initiales du défunt, les corbillards noirs aux chevaux caparaçonnés et les ordonnateurs en grande cape, ont laissé la place à des cérémonies plus dépouillées, plus intimes, et l’ordinateur remplace l’ordonnateur."

Traditionnellement placé sous la tutelle des églises puis des communes, ce secteur est, depuis janvier 1993, en régime de concurrence. "Le blog", selon Loic le Meur, le fondateur d’Ublog, "fera la différence car il est certain que ceux qui sont dans l’au-delà lisent les blogs de leurs proches."

Globalement, on assiste à une professionnalisation croissante des obsèques. Les gestes essentiels lorsque survient la mort, les lieux de réunion autour des défunts, et qui pourront se faire sur un blog unique, le transport dans la dernière demeure, jusqu'aux démarches à faire, beaucoup de services sont à la charge des professionnels des pompes funèbres. Or, PFGF, première entreprise de services funéraire, a joué un rôle primordial dans l'évolution de son secteur et continu de le faire en permettant aux familles des défunts de communiquer avec leurs aïeux au travers de la blogosphère.

Ma Photo

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31