Article des Echos : Start-up françaises : le retour des acheteurs américains

31/03/2004 dans Capital Risque, Pubs pour mes amis | Commentaires (5)

Si vous êtes abonnés aux Echos en ligne (ce n’est pas mon cas), cliquez ici .

Si vous recevez les Echos, allez à la page 27 et lire l’article Start-up françaises : le retour des acheteurs américains.

Au fait, après Soamai, Kelkoo et Wokup, une autre start-up française va bientôt être vendue à des américains (je croise les doigts).

Commentaires

Quelle est cette start-up vendue ? Des indices, des indices !

Héhé !
Indice 1 : elle n'est pas encore vendue !
indice 2 : elle est basée au sud de la Loire...


"une autre start-up française va bientôt être vendue à des américains ".

Sans doute je comprends mal, mais en quoi c'est intéressant pour le projet d'entreprise et de développement ? Si j'ai bien compris, ici on fait l'apologie des rachats et reprises d'entreprise. A quand le top 5 hebdomadaire?

Très bonne question Monsieur ou Madame Anonyme.

Une entreprise financée par le capital risque est destinée à etre vendue ou introduite en bourse. Ceci est le projet commun du fondateur et des investisseurs. Un investisseur rentre…pour sortir. S’il n’y a pas de sortie, c’est un échec.

Une sortie réalisée par un acheteur américain est considérée comme un succès à part. Il est bon de se dire que le projet ne peut etre répliqué par l’acheteur américain, raison de l’achat.

Au fait, la start-up, c'est TGS.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Ma Photo

juillet 2014

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31